Afriyelba
A la Une Société

MEDAILLE THOMAS SANKARA : Voici les lauréats de la 2e édition !


Afin de magnifier les œuvres des inventeurs et des innovateurs, la Passerelle Die Brucke en collaboration avec vision parfaite ont organisé la deuxième édition de la médaille Thomas Sankara de l’invention et de l’innovation. C’était le 18 janvier 2018 à l’hôtel des conférences Ouinde Yide à Ouagadougou. Pour cette édition ce sont uniquement des attestations qui ont été décernées à des personnes physiques et morales pour leur ingéniosité.

« Cette deuxième édition nous n’avons pas donné la médaille parce que le jury a estimé qu’il n’y avait pas d’innovations majeures. Nous avons donné seulement des attestations ». Ces mots du représentant de la passerelle Die Brucke donne un aperçu synthétisé des moments forts de cette deuxième édition de la médaille du père de la révolution d’Aout 1983 dédiée aux inventeurs et aux innovateurs. Parmi les récipiendaires de la soirée on pouvait dénombrer entre autre l’empereur des mossés, sa majesté le Mogho Naaba Baongho pour son soutien sans faille au processus de développement de la mère patrie. Le parolier des temps modernes, Donsharp De batoro a reçu aussi une attestation pour les efforts qu’il consent avec ses collaborateurs au sein de l’association pour l’utilisation du rein artificiel en Afrique et la promotion de la transplantation rénale ( AURAF- Transplant), une structure  basée en France et dont il est le porte-parole.

1 Bara Boukara le promoteur de l’évènement appelle la jeunesse Burkinabé à plus d’abnégation dans le travail

Il a profité de l’occasion pour signaler que d’ici deux mois environ un important lot de matériels de dialyse quittera la France pour venir équiper le centre hospitalier régional Sourou Sanou de Bobo Dioulasso. L’interprète du Blikouan a annoncé également un concert dénommé « le concert de gala solidaire » qui aura lieu le 30 mars 2018, pour récolter des fonds afin de doter le matériel qui viendra de l’hexagone en d’intrants médicaux.

Yacouba Sawadogo, un cultivateur vivant à Gourga dans un village du nord du Burkina a reçu également une attestation pour avoir réussi à stopper l’avancer du désert dans sa zone. Ce cultivateur âgé d’au moins la cinquantaine  à œuvrer pendant  plus de 38 ans pour reverdir un village presque englouti par le désert, et ce, en dépit des moqueries de ses congénères. Une des initiatrices de l’opération « des couveuses pour les anges » qui a été chapeauté par Alino Faso et Raïssa Compaoré en 2017, en la personne de Monika a reçu également une attestation de reconnaissance.

Donsharp De Batoro recevant son attestation des mains du directeur du développement culturel et touristique, Alphonse Tougma

Le représentant de la passerelle Die Brucke  a confié au cours de la soirée qu’il veut à travers cette médaille que les Burkinabé connaissent les innovateurs. Il dit aussi vouloir aller à l’industrialisation à long terme parce que le pays des Hommes intègres à le génie nécessaire pour cela. Boukara Bara n’a pas hésité à appeler la jeunesse du Burkina à plus d’abnégation dans le travail même sans l’aide du gouvernement.

Ismaël Gansonré


Articles similaires

Babcy La réussite: Joyeux anniversaire

Afriyelba

Mode: Award du meilleur designer international d’origine africaine: Le Burkina représenté par Issa Sorogo

Afriyelba

Tour du Faso: Zoom sur la commission aux 90 millilitres de pipi.

Afriyelba

1 comment

Bara Jan 21, 2018 at 22 h 02 min

Merci beaucoup pour ce beau reportage.Ceux qui veulent en savoir plus peuvent aller sur notre page :La passerelle-Die Brücke

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR