Afriyelba
A la Une Mode

MISS BURKINA: La région des hauts bassins tient ses représentantes.


C’est fait; la région des Hauts Bassins vient de désigner ses deux représentantes pour la finale nationale du concours miss Burkina qui se tiendra le 11 août prochain à Ouagadougou. Des 12 candidates qui étaient en lice, 2 ont été choisies dans la soirée de ce 1 juillet au cours d’une cérémonie riche en mode, en sons et en spectacle qui s’est déroulée au Palais de la culture . L’élection s’est faite en présence des autorités de la région, du président d’honneur de Miss Burkina Moustapha Thiombiano et du coordonnateur général du concours, Joachim Baki, PDG du groupe Edifice.

Voici la mis. Elle reçoit ici son chèque des mains du représentant du gouverneur de la région des Hauts Bassins, patron de la cérémonie

Sidibe Alima, 19 ans, 1m 84, élève en classe de 1ere au lycée municipal Vinama Tiamounou Djibril de Bobo est la plus belle fille de la région des hauts Bassins. Ainsi en a décidé à l’unanimité  les 5 membres du jury présidé par le professeur de lycée, Ganamtouré Amadou. Elle a su les séduire non seulement à travers son speech bien maitrisée, mais aussi à travers  sa beauté physique qu’elle a présenté dans des tenues traditionnelle, de soirée et olympique. Avec 102 points, elle devance de très peu l’étudiante Birba Malaymatou 21 ans , arrivée en 2e position, donc 1ère dauphine qui a engrangé 101 points.

La première dauphine

Ce sont donc ces deux filles qui iront représenter la région des hauts Bassins à Ouagadougou lors de la finale de la compétition. Interrogée sur sa chance de remporter la couronne nationale, Sidibe Alima s’est dit confiante. « Je sais que j’ai la chance de remporter la couronne de miss Burkina. Il me suffit de me mettre au travail dès maintenant et le tour sera joué » a-t-elle dit toute joyeuse avant de dédier sa couronne à sa maman.

Le public de Bobo a répondu massivement présent à l’invitation du comité d’organisation

En plus de ces deux qui ont reçu par ordre de mérite les sommes de 250 000 et 150 000 F CFA, Maimouna Coulibaly, 2e dauphine est repartie avec la somme de 150 000 F CFA. La soirée a été agencée par des prestations d’artistes tels que Prince Zoetaba et Eldji.

Au premier plan de la droite vers la gauche, Moustapha Thiombiano, Joachim Baki et Alpha Ouédraogo prêtant une oreille attentive au speech des candidates

Du côté des discours, la marraine de la cérémonie et le représentant du patron qui est le gouverneur de la région des hauts bassins ont, tour à tour, salué la reprise de l’élection de la plus belle femme du Burkina après 5 ans d’interruption, félicité et encouragé le nouveau comité d’organisation pour la suite de la compétition. Ils ont par ailleurs souhaité que l’une des représentante de la région soit couronnée Miss Burkina au soir du 11 août prochain. Rendez-vous est pris le 8 juillet à Ouagadougou pour la dernière phase des présélections avant la grande finale nationale.

La tâche n’a pas été du tout facile pour les membres du jury

Yannick SANKARA

 


Articles similaires

Manadja de Magic Systèm: « On a tenté plusieurs fois de nous séparer mais…. » »

Afriyelba

Prince wendnmi: En zoom sur Trace Africa

Afriyelba

MUSIQUE : Big Solid vous invite à toujours garder espoir

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR