Recent Posts
a
19 June 2018

MISS UNIVERSITE – La plus belle et plus intelligente s’appelle Natacha Ouédraogo

16 au départ, 8 au milieu, il n’est resté qu’une à la fin de la soirée en la personne de Natacha Ouédraogo affectueusement appelée Michelle Obama. Elue Miss université 2014, au cours d’une cérémonie qui a été riche en couleur, en lumière et en sons le vendredi 30 mai dernier, à la salle des banquets de Ouaga 2000, elle sera l’ambassadrice des étudiants des universités du Burkina au cours de cette année 2014.

C’est sans doute le speech de Natacha Ouédraogo allias Michelle Obama qui a joué en sa faveur au cours de l’élection de la plus belle et intelligente miss des universités du Burkina Faso. Prenant l’exemple de la chancelière allemande Angela Merkel et de l’animatrice et productrice américaine, Oprah Winfrey, deux figures féminines de la promotion de la paix dans le monde, la jeune fille de 21 ans a séduit le jury et les invités à la soirée par son expression bien maitrisée axée autour du thème de la paix. Outre ce critère de l’expression ( le message, la forme et le sens) qui a compté pour 40%, la beauté du visage, le sourire, et la forme physique (1m78 pour 72 kilo), n’ont pas laissé le jury indifférent. C’est donc dans la logique que les 4 membres du jury présidé par Sylvie Kaboré, ont choisi à l’unanimité l’étudiante en première année de communication d’entreprise à l’Université Aube Nouvelle, miss université 2014 avec une moyenne de 73,75 sur 100. Elle devance ainsi Adjaratou Gadiaga de l’université de Ouahigouya, âgé de 24 ans qui a obtenu une moyenne de 67,5 élue 1ere dauphine et Lucia Ouédraogo qui, elle a été créditée d’une moyenne de 66,2 sur 100, 2e dauphine. Bien avant que ces miss ne soient couronnées, le jury a procédé à l’élimination de 8 des candidates au milieu de la cérémonie après qu’elles aient défilé devant le public en tenue traditionnelle. Marie Ouédraogo faisant partie des candidates éliminée s’est consolée avec la couronne de la miss Telmob du public. L’élection a été faite sur le réseau social facebook où les internautes devaient cliquer sur j’aime devant la photo de leur miss préférée. 1668 « j’aime » ont été enregistrés devant la photo de Marie Ouédraogo. Des « j’aime » donc qui lui ont permis d’être élue miss Telmob et de repartir avec un téléphone Samsung Galaxy S5 et un forfait de connexion internet durant toute l’année 2014. Quant à Natacha Ouédraogo, élué miss université 2014, elle a reçu entre autres, la somme de 1 million de F CFA et une moto de marque XMOOV de la part des organisateurs, 5 complets de pagnes Wodin, une bourse d’étude d’une valeur de 500 000 F CFA, un téléphone samsung galaxie S5, l’équivalent de son poids en savon de Luxe, offerts par les sponsors et partenaires de l’évènement. Honoré Bambara, initiateur de la manifestation s’est dit heureux d’avoir réussi le pari de l’organisation. Après avoir invité les parents à encourager leurs filles à participer au concours, il a remercié tous ceux et toutes celles grâce à qui, l’édition 2013 a pu se tenir. Rendez-vous est pris l’année prochaine pour la 14e édition de miss universités.
Yannick SANKARA
Légende :
1 – De ces 16 candidates qui se sont inscrites,….. (Ph. A Ouédraogo)
2 … Natacha Ouédraogo (milieu) a été choisie miss universités 2014. (Ph. A Ouédraogo
3 – Honoré Bambara, initiateur de la manifestation a félicité les étudiantes qui se sont présentées à l’élection et invité les filles à y participer. (Ph. A Ouédraogo)
Encadrés
Vus et entendus à la soirée
La miss a-t-elle été choisie avant la soirée ?
C’est la question qui taraudait l’esprit des invités à la soirée. Une interrogation logique si on se réfère à l’élimination des 8 candidates au milieu de la soirée. Selon la présidente du jury, ces candidates avaient été éliminées bien avant la cérémonie. « Nous les avons éliminés en tenant compte de leur beauté naturelle c’est-à-dire sans maquillage bien avant la soirée». Alors si tel est le cas, pourquoi les laisser perdre leur temps en venant défiler devant le public ? Pourquoi laisser ces candidates malheureuses venir s’exhiber devant les invités en directe à la télévision nationale ? Ce sont là les questions que se posaient les invités. Nombreux sont ceux qui disaient « même la miss a été choisie en avance ». Alors Honoré Bambara qu’en est- il exactement ?
Les membres du jury contesté
Les membres du jury à l’élection étaient composés de 4 personnes dont entre autres, une pharmacienne. La question qui vient toute suite à l’esprit est de savoir comment une pharmacienne peut apprécier la beauté d’une candidate ? De l’avis de bon nombre des invités à la soirée, les organisateurs auraient dû choisir une coiffeuse, ou une femme qui travaille dans un salon de beauté qui sont mieux placée que la pharmacienne pour dire quelle candidate est plus belle que l’autre surtout que la beauté du visage faisait partie des critère de choix. Même la présence de Abdoulaye Diallo, directeur du festival Jazz à Ouaga, dans le jury, n’a pas été apprécié par le public.
La publicité était trop
Le public ont dû le remarquer. Au cours de la soirée, il y avait beaucoup d’arrêts pour faire la diffusion des spots publicitaires des sponsors et partenaires de l’évènement. C’est vrai que sans eux la soirée n’aurait peut -être pas eu lieu mais comme on le dit souvent trop de viande fini par gâter la sauce. Surtout que ce sont les mêmes spots qui sont diffusés. Les invités à la soirée ont fini par s’indigner face à la diffusion répétée de ces spots publicitaires. Les temps de diffusion auraient pu servir à autre chose selon eux pour rendre la soirée beaucoup plus agréable.
Rassemblée par YS

 
Share With:
Rate This Article
No Comments

Leave A Comment