16 January 2021

Miss Universités 2020 : Océane Sou et la couronne de la résilience

Partager
  • 52
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    52
    Partages

Océane Sou, étudiante en communication à l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) a été sacrée Miss universités 2020 à l’issu de la phase finale de l’élection qui s’est déroulée le 04 août dernier, au CENASA, à Ouagadougou. Elle s’est démarquée des 20 autres candidates qui prétendaient à la couronne. La candidate M7, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, succède alors à Nelly Dahani, miss universités 2019. Elle a aussi été élue Miss ONATEL par le vote du public.

La reine de la beauté estudiantine 2020 a déclaré avec pleine d’émotions que  « Je ne m’y attendais vraiment pas. C’est un réel plaisir pour moi de porter cette couronne. C’est une couronne qui prône l’intelligence et la beauté. Dans mon speech, j’ai motivé la population à rester debout. Nous devons prôner l’union. Je vais m’atteler dans les jours prochains à faire un don dans un orphelinat ». Quant à Grâce Yeripebou, en plus du prix de la première dauphine, elle a aussi reçu le prix du meilleur speech. Rakina Tamboura, elle a été couronnée 2ème dauphine.

Miss Universités Burkina 2020 et ses Dauphines

Rappelons que La crise sanitaire  a été un frein à plusieurs activités culturelles, dont l’organisation de la 18e édition de Miss universités Burkina. C’est donc dans un contexte difficile que Honoré Bambara, président du comité et son équipe ont tenu la manifestation. L’événement était prévu pour se tenir en fin mars dernier.

« Le concours était prévu le 27 mars et le 16 mars les autorités ont annulé tous les événements. Nous le tenons dans un contexte très difficile pour montrer aux yeux du monde que les enfants du Burkina Faso restent toujours debout. C’était d’ailleurs le thème : Burkina Faso debout. Vous avez vu que les Miss se sont exprimées pour donner de l’espoir à nos forces de défense et de sécurité et à toutes les victimes du coronavirus », a dit le Président du comité d’organisation de Miss universités.

Honoré Bambara, président du comité d’organisation, manifestant sa satisfaction au regard du succès de l’événement

Par ailleurs, Honoré Bambara, lors de son discours, a rendu un vibrant hommage, par des ovations des spectateurs, au journaliste Yannick Sankara, fondateur du journal en ligne Afriyelba, décédé en février dernier. Yannick a été l’un des acteurs phares de l’organisation de cette édition de l’évènement, a mentionné le promoteur.

Eunice NIKIEMA


Partager
  • 52
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    52
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR