Afriyelba
A la Une Société

Monde rural : une nuit pour magnifier les acteurs


Dans le cadre du lancement des activités de la Rtb/radio rurale, une nuit des acteurs du monde a été organisée, le mercredi 19 avril 2017 à Ouagadougou. Cette nuit initiée par la radiodiffusion-télévision du Burkina a permis de magnifier les acteurs du monde rural qui jouent un rôle essentiel dans le développement du pays

La troupe de Babouanga a émerveillé le public

Que du beau monde dans la salle polyvalente « Koaba Lankouandé » du Centre national des arts du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA) en cette soirée du 19 avril. De nombreux professionnels de l’information et de la communication sont venus participer à la nuit du monde rural organisée à la veille du lancement officiel des activités de la radio rurale du Burkina. Cette nuit a été initiée dans le but de se faire connaitre davantage, selon la directrice de la radio rurale, Félicité Ouédraogo pour magnifier et faire connaître la culture burkinabè dans ses richesses et ses diversités.

Le directeur de la télévision nationale et le directeur de marketing ( en veste) suivant attentivement les prestations

Telle est, du reste, le rôle dévolu à la radio rurale qui émet sur la fréquence de 90. 3. Cette radio qui constitue un instrument spécialisé « au service du monde rural », a pour mission essentielle, a dévoilé, sa directrice, la promotion de l’éducation sanitaire, civique, de l’alphabétisation, de l’élevage, des activités culturales, etc. « En reprenant du service, la radio rurale espère compter sur les partenaires pour remplir ses missions. Nous espérons poursuivre les émissions dans plusieurs langues nationales qui touchent la vie sociale et économique tels que l’agriculture, l’élevage, la promotion de la culture ».

La directrice de la radio rurale Félicité Ouédraogo promet de belles émissions aux auditeurs

Pour atteindre ces objectifs dévoilés par Félicité Ouédraogo, l’accent sera mis sur plusieurs émissions dont celles d’information qui seront animées en 3 sessions (matin, midi et soir). A ces tranches s’ajoutent, a-t-elle indiqué, des bulletins d’informations dans une douzaine de langues nationales autres que le, mooré, le dioula, le fulfuldé. La sensibilisation, l’éducation et la formation seront également au menu de la grille des programmes de la nouvelle radio rurale avec en toile de fond, une vingtaine d’émissions liées à la vie en milieu rural, au monde des tout petits (enfants), des personnes du 3ème âge en passant. Des questions liées à la jeunesse, à la promotion de la femme, à la santé et à l’environnement seront également au rendez-vous.

La cantatrice Mariam Koné en plein prestation

Toutes les thématiques ci-dessus abordées seront traitées à travers des émissions phares déjà connues comme relevant de l’identité de la radio rurale à savoir Burkina variétés (Aujourd’hui, nous sommes à…), Patrimoine culturel, émissions de débats en langues nationales. En revanche, de nouvelles émissions sur la vie des institutions, la sécurité routière et sur les questions religieuses, la diaspora, le sport ne sont pas en reste. « Tous ces programmes sont essentiellement en langues nationales » a rappelé la directrice de la radio rurale au cours de la nuit du monde culturel qui a été marquée par des prestations de plusieurs artistes traditionnels, de slams, de contes et légendes, du théâtre, etc.

Saïdou Zoromé


Articles similaires

Faso Académy: Première demi-finale très serrée entre les 4 candidats

Afriyelba

#CDL2018, Concert de Clôture : Le lyriciste Bantou a conquis Ouaga

Afriyelba

SIMO 2015: CE SERA DU 29 OCTOBRE AU 1er NOVEMBRE

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR