20 September 2020

Musique : Miss Maya signe son retour sur le marché discographique avec «Zem zem»

Partager
  • 188
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    188
    Partages

L’artiste musicienne Assétou Rouamba alias Miss Maya a présenté à la presse, son 3e album, ce samedi 15 août 2020 à Bravia Hôtel. C’est une œuvre de six titres, baptisée « Zem zem». Un album teinté particulièrement des rythmes du terroirs et aussi de reggae, qui aborde plusieurs thèmes défendant les causes de la femme.
Après les deux premiers albums et les singles qui ont permis d’accroître la côte de popularité de Miss Maya dans le monde de la musique Burkinabè , l’artiste vient de signer à nouveau son retour sur le marché discographique avec «Zem zem ».

Miss Maya, présentant les titres de son album

Faut-il le rappeler, Miss Maya a été au départ un disciple du « Coupé décalé » avant de se lancer aujourd’hui dans un style urbain sur fond traditionnel. Elle a confié avoir adopté ce style afin de pouvoir toucher le plus de mélomanes au Burkina « je chante ce que les fans aiment; et ils apprécient plus les sonorités du terroirs», a t-elle précisé. On trouve dans le bijou de six titres, des morceaux comme «Hâlte au mariage forcé» qui, selon l’artiste, est sa participation à la lutte contre ce fléau qui sévit dans notre société.

L’artiste en prestation lors de la dédicace

Le titre éponyme de l’œuvre et qui est aussi le nom de l’album, «Zem zem» signifie «va doucement» en mooré. Miss Maya invite les uns à éviter de porter des jugements négatifs par rapport à la réussite des autres. Elle a, par ailleurs demandé de se soutenir mutuellement. « Wend dabo», qui signifie volonté de Dieu en mooré est un chant d’espoir. Elle chante aussi l’amour et évoque la vie de couple à travers «Kadem yel lé» et « M’dole».

Albert Pouya a acheté le 1er CD à 50 000F

Les titres sont chantés exclusivement en mooré. L’album est déjà disponible sur le marché au prix de 5000F. Le premier CD a été vendu aux enchères à un fan du nom de Albert Pouya, au prix de 50 000F. La maison de production de l’artiste denommée N’ko, compte organiser prochainement une tournée dans les provinces du Burkina afin de lui permettre de se rapprocher encore plus des mélomanes. Dénise Coulibaly, la chargé de communication de la maison de production de l’artiste, promet de la soutenir dans la promotion de ses œuvres pour que sa carrière se développe encore plus.

Eunice NIKIEMA


Partager
  • 188
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    188
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR