Afriyelba
A la Une Musique

MUSIQUE : Smarty revient sur les raisons de la dislocation de Yeleen avec ses fans


Le rappeur Burkinabé Louis Salif Kiekieta alias Smarty a rencontré ses fans le jeudi 9 Aout dernier au Sky Lounge New pour parler de sa personne, son histoire avec Mawndoe dans le groupe yeleen, sa carrière solo et ses ambitions. Cette rencontre d’échanges a été possible grâce à la coordination de Barka culture.

Ils sont nombreux ces Burkinabé qui n’ont pas encore digère la séparation des deux membres du mythique groupe de rap Burkinabé Yeleen. Des fans qui cherchaient des éclaircissements sur une affaire de 10 de François Compaore qui aurait fait voler le groupe en éclat. Eh bien Smarty a tenu à apporter des éléments de réponse à toutes ces questions qui taraudaient l’esprit des uns et des autres. Cela a été possible grâce à la toute nouvelle initiative de Barka Culture appelée « Meet and Greet ». Ce cadre d’échanges a débuté le jeudi autour de 21 après une pluie qui n’a pas eu raison de la mobilisation des Ouagalais. Bien installé aux cotés de Moustapha Sawadogo, son manager, Smarty a fait écouter en exclusivité deux titres de son prochain album qui sortira très bientôt. Après l’audition de ces titres « Papou cheri » pouvait tout dire à ses fans.

D’entrée de jeu il a laissé entendre que c’est Mister P de la radio Energy qui l’a appris à soigner son rap  qui était très Hardcore, très violent. Il ajoutera par la suite que  Mawndoe et lui se sont rencontrés au café des sports. Ayant été séduit par la voix de ce dernier qui, à l’époque enregistrait son album, Smarty lui proposera de former un groupe. Un groupe qui a fait la fierté des Burkinabé jusqu’à ce que les choses commencent à sérieusement mal se tourner. Smarty a expliqué les raisons qui ont conduit à la dislocation du groupe en ces termes. « Un jour j’ai envoyé mon petit frère aller dire à Mawndoe de me donner sa moto pour que j’aille déposer mon père. Quand on dit ça les gens se disent oh ! Yeleen 10 ans de carrière, stade encore à parler de moto. Oui ! Parce que réellement durant toute cette période on s’est fait « baiser » ; excusez-moi du terme. Le petit il arrive, il tape à sa porte et lui transmet le message. Mawndoe dit au petit de venir me dire qu’il dort et quand il dort il ne veut pas qu’on le dérange. Cela à l’air léger. Le petit est me rapporter. Je l’ai appelé, il m’a répété la même chose. Je suis parti sur un coup de colère je l’ai appelé pour lui dire qu’on arrête. Il m’envoie un message et me dit « Arrête ton chantage affectif ». Je dis ok, tu verras si c’est un chantage affectif. C’est là que j’ai fait le post pour annoncer qu’on se sépare. En réalité pour moi, on aurait pu arranger ces petits détails, mais quand les choses doivent se gâter elles vont se gâter parce qu’il y’a des personnes qui sont derrière. Vous avez probablement connu une dame du nom de Ester Beli qui, à l’époque était attaché culturel à l’ambassade de France. Elle était très proche de Mawndoe, elle le conseillait en ce moment. Donc quand c’est parti en vrille et qu’on ne pouvait plus rattraper les choses, elle le soutenait. Les choses étaient déjà cales en fait et moi je n’arrivais pas à comprendre. Bref moi j’avais déjà lancé le coup et les gens étaient sur moi. A’salfo m’appelle quelques jours après et me dit de revenir sur ce que j’ai dit. Je suis revenu sur ma décision mais Mawndoe était déjà parti. D’autres personnes ont intervenu mais sans succès. ».

Les fans de Smarty l’écoutant attentivement

Lors de ce point d’échanges Smarty a confié qu’un de ses objectifs actuellement est de montrer la vraie réalité de l’international à ses jeunes frères. Selon l’interprète du chapeau du chef, beaucoup d’artistes Burkinabé qui partent en Europe pour des spectacles font leurs prestations dans des clubs, des bars, et reviennent parler de tournées internationales à leurs petits frères. A en croire Smarty une tournée inclut beaucoup d’autres aspects qui vont au-delà de prester dans de petits clubs.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

KEVIN A FAIT UN ACCIDENT

Afriyelba

Benjamin Wilfried dans l’histoire de son club en Moldavie. Explication avec l’intéressé

Afriyelba

BOBO FASHION WEEK: C’est parti pour la 1ére édition

Afriyelba

4 comments

Ali dakuyo Août 13, 2018 at 13 h 48 min

Belle interview, mais dut a smaty de changé de version pour nous convaincre, il n’a qu’à dire la vérité sinon ça la, je ne crois pas ça cette version, juste pour nous divertir

Reply
Bama Oct 5, 2018 at 4 h 25 min

Vas y smarty ! Tout le Burkina Faso compte sur toi ! Un jour tu seras président du Faso ! Avec ton université là!

Reply
David Martin TAPSOBA Déc 9, 2018 at 16 h 31 min

Linternational rappeur burkinabé et le meilleur j’ai nommé Smarty, je te souhaite du courage dans ton courage et surtout on attend tes sons pour les déguster. Tu es le meilleur !!

Reply
Anonyme Août 5, 2021 at 3 h 36 min

troppp bete comme excuse de separation……. c’est ouffff

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR