4 August 2020

ORANGE BURKINA, 1ER OPERATEUR 4G+ AU BURKINA FASO : Pour un débit 10 fois plus élevé que la 3G

Partager
  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    36
    Partages

Le 15 janvier 2019, s’est tenue, à Ouagadougou, une cérémonie de signature d’une licence individuelle technologiquement neutre entre le ministère en charge du développement de l’économie numérique et Orange Burkina. Un acte qui marque le lancement de la 4G+ au Burkina par Orange Burkina.

40 milliards de F CFA ; c’est le montant du chèque que Orange Burkina a remis à l’Etat burkinabè, représenté par la ministre en charge du budget, Edith Clémence Yaka, ce 15 janvier, pour l’obtention de la licence 4G+. Cette somme représente 50% du montant global des droits d’entrée de la licence qui est de 80 milliards de F CFA. Le reste des droits sera payé en deux autres tranches de 30% et de 20%. Mais déjà, l’entreprise Orange Burkina peut lancer la 4G+ suivant les obligations inscrites dans le cahier de charge qui a été signée par la suite. Cette signature s’est faite entre le directeur général de Orange Burkina, Ben Cheick Haidara et le directeur général de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), Tontama Charles Millogo.

La ministre en charge du développement de l’économie numérique, Hadja Ouattara/Sanon, s’est réjouie du lancement de cette technologie

Passées ces étapes, c’est la ministre en charge du développement de l’économie numérique, Hadja Ouattara/Sanon,  qui a bouclé la série des signatures en paraphant, séance tenante, un arrêté portant attribution de la licence 4G+ à Orange Burkina. « Orange Burkina vient d’acquérir une licence technologique. Après la licence 2G et la licence 3G, aujourd’hui, une autre licence s’ajoute pour offrir plus de débit à sa clientèle », s’est-telle exprimée juste après la signature et la remise de l’arrêté. Selon elle, c’est une nouvelle aventure qui commence pour les clients de Orange Burkina et pour les Burkinabè dans le développement technologique. La 4G+, a fait noter Hadja Ouattara/Sanon, va donner un coup d’accélérateur au processus de digitalisation en cours au Burkina Faso car, désormais, il y aura beaucoup de plateformes intelligentes qui pourront être accessibles à tous. « Les élèves et les étudiants vont avoir facilement accès aux recherches éducatives. Aussi, lors de la semaine de l’internet, nous avons vu des jeunes Burkinabè qui ont programmé des drones pour atteindre des localités les plus reculées du pays. Ces applications pourront fonctionner avec la 4G+ et venir en aide au ministère de la santé qui pourra, à son tour, les utiliser pour soit envoyer des poches de sang soit des médicaments dans ces différentes localités », a-t-elle énuméré, à titre d’exemples. Mais, pour la ministre également, une chose est de déployer cette technologie et une autre est de permettre aux utilisateurs d’avoir des terminaux adaptés et des téléphones compatibles 4G+ pour en bénéficier. Sur ce volet, elle s’est voulue rassurante. En effet, a-t-elle soutenu, le gouvernement va faire face à ce challenge pour déployer des politiques et des moyens afin que les utilisateurs puissent profiter de cette technologie.

Pour le DG de Orange Burkina, c’est l’augmentation du débit, la vitesse de téléchargement et la capacité de connexion

Et, ce qui change fondamentalement dans cette technologie, pour le DG de Orange Burkina, c’est l’augmentation du débit, la vitesse de téléchargement et la capacité de connexion. « A titre d’exemple, sachez qu’avec la 4G+ les débits peuvent atteindre jusqu’à 150 mégabits par seconde soit, environ 10 fois plus que la 3G », foi de Ben Cheick Haidara. Cette une technologie qui apporte un changement majeur dans le l’écosystème de la téléphonie au  Burkina. « Avec la 4G+, la technologie devient neutre et nous avons des obligations de qualité et de couverture sur les services précis dont l’internet. Nous allons tout faire pour satisfaire l’ensemble des usagers suivant les différents segments du marché avec les technologies à note disposition », a promis le DG de Orange Burkina. Aussi, a-t-il ajouté, la technologie 3G va cohabiter avec celle de la 4G+ parce que ce n’est pas dans l’immédiat que les téléphones 4G+ seront disponibles pour tous les usagers. Quant à la date du lancement proprement dit de la 4G+, le DG a fait savoir que ce sera une surprise pour les clients de Orange Burkina.

Adama SIGUE

ENCADRE : Les indispensables pour profiter de la 4G+

 


Partager
  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    36
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR