Afriyelba
A la Une Société

ORANGE AU BURKINA: « Notre objectif c’est d’être numéro 1 » dixit les responsables


Depuis ce matin le groupe Orange s’est officiellement installé au Burkina Faso. Au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue au Sopatel Silmandé, les responsables du groupe ont procédé au lancement de la marque en terre burkinabè qui, faut -il le rappeler,  a remplace Airtel.  Les objectifs de la marque au Burkina Faso, les actions qui seront menées pour permettre au Burkinabè d’être dans la fête et pour offrir non seulement un réseau de téléphonie mais également de connectivité de qualité, les offres exceptionnelles qui seront faites pour accompagner ce changement,  entre autres,  ont été dévoilés aux nombreux journalistes nationaux et internationaux.

« Devenir le réseau de téléphonie numéro 1 au Burkina Faso en offrant des services de qualité à des prix compétitifs »; voici le principal objectif que ce sont fixés les responsables de Orange en venant s’installer au Burkina Faso. « C’est l’engagement que j’ai pris auprès des autorités burkinabè » a confié Bruno Mettling directeur général adjoint du groupe Orange et PDG du groupe Orange OMEA (Afrique et Moyen Orient) à la conférence de presse. Et pour y arriver plusieurs actions sont annoncées. « La première grosse action que nous sommes en train de mener, c’est le financement de la construction de la fibre optique qui va relier la Côte d’Ivoire au Burkina Faso. C’est un investissement très significatif qui, à terme, va améliorer considérablement la qualité de la connexion au Burkina Faso. Notre ambition c’est d’installer la 4G au Burkina Faso » a expliqué Bruno Mettling . Entouré de Ben Cheick  Haidara, directeur général de Orange Burkina, de Mamadou Bamba, DG de Orange Côte d’Ivoire et PCA de Orange Burkina, et de Béatrice Mandine, directrice exécutive communication et marketing, Bruno Mettling a confié que le groupe Orange a sauté sur l’occasion du départ de Airtel pour venir au Burkina pour les raisons suivantes:

Les animateurs de la conférence de presse. On reconnait de gauche à droite Ben Cheick Haidara, Bruno Mettling, Béatrice Mandine et Mamadou Bamba

Les différentes raisons de la présence de Orange au Burkina Faso

« Si nous sommes venus au Burkina ce n’est pas hasard. Nous sommes venus parce que nous voulons intégrer le Burkina Faso dans la grande famille de Orange. La première raison de notre présence est que les chiffres des abonnés évoluent très significativement. Avant que la marque ne soit présente, venons nous étions à 5,7 millions d’abonnés et aujourd’hui nous en sommes à 6,3 millions. La deuxième raison est que les autorités ont mis en place une ambition de développement numérique. Les opérateurs que nous sommes n’avons besoin que de ce cadre pour développer nos industries. C’est dans cette dynamique que nous nous sommes engagés à financer la liaison du fibre optique qui va relier la Côte d’Ivoire au Burkina Faso. La troisième raison est que nous avons trouvé sur place une équipe extrêmement motivé et dynamique qui abat un travail formidable. Une à qui nous avons renouvelé notre confiance et avec qui nous allons travailler « .

Le lancement de Orange Burkina s’est fait devant un parterre de journalistes nationaux et internationaux

Une offre exceptionnelle est prévue pour ce week-end

La deuxième grande action annoncée afin d’offrir aux Burkinabè un service de qualité c’est le renouvellement des équipements. « Nous allons acquérir les équipements les plus modernes qui soient dans le domaine pour améliorer la qualité du réseau. Nous nous sommes vraiment engagés dans une dynamique d’une qualité du service à des prix compétitifs et nous mettrons tous les moyens pour y parvenir. Nous allons réservé 15% de notre chiffre d’affaire à l’investissement au Burkina Faso » a indiqué Ben Cheick Haidara. Il confie que pour permettre aux Burkinabè d’être dans la fête, une grosse offre est prévue pour ce week-end. Une offre que le DG de Orange Burkina a préféré ne pas dévoiler devant les journalistes. « Nous allons réserver la surprise, les abonnés vont découvrir nos offres durant ce week-end. A la fin du mois, nous aurons également d’autres offres très alléchantes pour les Burkinabè en ce qui concerne les smartphones. Et il en sera ainsi tout au long de l’année 2017 et pour toujours ».

Il y aura pas de changement de puces

« Comment se fera le changement au niveau des consommateurs? Ils pourront garder la même puce a voulu savoir un journaliste? ». « Non il y aura pas de changement  au niveau des puces. Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour que les clients vivent vivent ce changement sans effort, sans discontinuité et sans avoir à changer d’appareil. Toutes les puces ont été ou seront basculées à Orange. Par contre ce qui va changer, c’est la qualité du service qui connaitra une nette amélioration » a répondu Ben Cheick Haidara.

Voici ce à quoi ressemblent les boutiques oranges

Yannick SANKARA


Articles similaires

Nabalum: « SAKE » son tout premier album, disponible

Afriyelba

Stéphan Keshi, ancien sélectionneur du Nigéria n’est plus

Afriyelba

SIAO: Venez découvrir les merveilles de la marque Samara

Afriyelba

1 comment

ORANGE AU BURKINA: « NOTRE OBJECTIF C’EST D’ÊTRE NUMÉRO 1 » | TIC Magazine Mar 20, 2017 at 6 h 03 min

[…] Yannick SANKARA/Afriyelba […]

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR