1 October 2020

PRIX ORANGE DE L’ENTREPRENEUR : SOBATIC remporte le premier prix national et le prix spécial 10ème année

Partager
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages

La Société burkinabè d’adaptation des TIC (SOBATIC), est le nom du projet qui s’est classé premier au Prix national Orange de l’Entrepreneur Social Afrique et Moyen-Orient (POESAM) 2020. Les résultats des sélections sont tombés, ce vendredi 11 septembre à Orange Campus à Ouagadougou. SOBATIC a été désignée avec 2 autres projets parmi les 10 retenus pour la phase finale nationale de ce programme.  

Les trois gagnants nationaux ont immortalisé l’événement en compagnie des membres du jury.

SOBATIC, Tôtô Riibo et MycheckUp+ sont les noms des trois projets qui ont été retenus, ce 11 septembre par le jury dans le cadre du Prix Orange de l’Entrepreneur Social Afrique et Moyen-Orient (POESAM) 2020. Ce programme est à sa 10ème édition et récompense les meilleurs projets d’Afrique et du Moyen-Orient. Après la délibération des membres du jury, Issifou Sorgho, Georgina Dansou et Bakary Cissé sont sortis vainqueurs au plan national. Le premier prix est revenu à Issifou Sorgho. C’est aussi lui qui a remporté le prix spécial 10ème année. Monsieur Sorgho, à travers son projet, propose une solution innovante pour permettre aux personnes handicapées visuelles d’utiliser les mêmes outils des technologies de l’information et de la communication que les personnes voyantes.

Il est suivi de Georgina Dansou avec son projet TÔTÔ-RIIBO. Par son projet, Georgina propose des solutions innovantes pour les services de restauration, commandes et livraisons rapides. TÔTÔ-RIIBO a aussi reçu le prix spécial féminin.

Georgina Dansou (à droite) a reçu le deuxième prix national et le prix féminin.

Bakary Cissé, quand à lui est arrivé en troisième position avec MychecUp+, une technologie qui permet une prise de rendez-vous avec un médecin lorsqu’on est malade.

Il faut rappeler que les deux prix spéciaux sont venus rehausser le caractère innovant et particulier de ce POESAM 2020 qui est à sa 10ème édition.

L’impact social et environnemental du projet, le degré d’innovation, la possibilité d’étendre la diffusion du produit ou service à plusieurs pays, la viabilité financière et le caractère réaliste du projet sont, entre autres, selon Noellie Tiendrebeogo, Présidente du jury, les critères sur lesquels le jury, composé de professionnels des Nouvelles TIC, s’est basé pour désigner ces trois gagnants nationaux. Le Prix Orange de l’Entrepreneur Social est un programme qui vise à favoriser le développement des entreprises et startups qui utilisent les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour répondre aux besoins des populations locales. Il récompense des projets ou nouvelles entreprises créées depuis moins de trois ans et qui s’appuient sur les TIC.

La présidente du jury, Noëllie Tiendrebeogo (micro) a salué la pertinence des projets de tous les candidats.

Le prix, créé en 2011 s’adresse à toute personne de plus de 21 ans au moment du dépôt des dossiers. Les projets doivent s’implanter dans les 17 pays où Orange est présente en Afrique et au Moyen-Orient. Du 09 mars au 05 juin 2020 donc, les candidats ont déposé leurs dossiers, une seule fois, de candidature sur www.entrepreneurclub.orange.com. C’est à l’issue de cette phase de candidature qu’un jury s’est réuni le 11 septembre 2020 à Ouagadougou pour la désignation des 3 gagnants nationaux qui participeront en octobre prochain au Grand Prix international.

La remise du Grand Prix aura lieu en novembre à Cap Town en Afrique du Sud, lors des AfricaCom Awards, un congrès de référence des télécoms en Afrique.

Ben Cheick Haïdara, DG de Orange Burkina  a apprécié la qualité du travail abattu par le jury.

Selon le Directeur Général de Orange Burkina, Ben Cheick Haidara, c’est dans l’optique de jouer son rôle d’entreprise citoyenne qu’Orange a mis en place ce Prix pour détecter et accompagner des jeunes talents qui ont de très bonnes idées afin de leur permettre de réaliser leurs projets. « Vu la qualité des projets retenus ici par le jury, on ne doute pas que les gagnants nationaux sont compétitifs au plan international », foi de Ousmane Soumbougma, chargé du projet POESAM. Pour le gagnant du 1er Prix, Issifou Sorgho, qui a empoché une somme de 1 500 000 + 700 000 FCFA pour son prix spécial, plus un an de connexion internet Orange, « On retient que Orange est la première société au Burkina à reconnaitre le mérite du travail qu’on fait ». Les deux autres gagnants ont aussi eu respectivement 2 000 000 FCFA pour Georgina et 500 000 FCFA pour Bakary et des mois, de connexion internet Orange, allant de 3 à 6. Les porteurs des sept autres projets les moins aboutis ont reçu des attestations de participation.

Rendez-vous est donc pris pour la prochaine édition.

Abatidan Casimir Nassara


Partager
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR