19 September 2021

Quartier Wayalguin de Ouagadougou : des vivres pour des personnes défavorisées

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce dimanche, 09 mai 2021, l’association Urgence humanitaire a procédé à la distribution de vivres à des ménages démunis dans le quartier Wayalguin de Ouagadougou. Un don qui vient soulager, selon l’avis des bénéficiaires, un tant soit peu le quotidien alimentaire difficile des ménages.

De la droite vers la gauche, on reconnait Emile Sawadogo, président de l’association et à ses cotés, le parrain, Cheick Omar Bonkoungou.

 

Une tonne et demie de riz, un carton de sucre, le tout d’une valeur estimée à un million et demi de francs CFA, c’est la composition du don de l’association Urgence Humanitaire Nord-Sud aux personnes défavorisées du quartier Waualguin de Ouagadougou. Ce don a profité à une soixantaine de familles selon le président de l’association Emile R. Sawadogo. Créée en 2020 par des jeunes du quartier, l’association Urgence Humanitaire Nord-Sud a pour ambition d’aider les personnes défavorisées de Wayalguin  voire aller même au-delà « si on a le sponsoring ».

Awa Ouédraogo a exprimé sa reconnaissance envers les donateurs.

Selon son premier responsable, une autre activité est prévue pour venir en aide au dispensaire de ce quartier qui les a vus naître. « nous avons détecté un dispensaire de Wayalguin où nous irons donner, dans le mois de juin, des lits et des matelas », nous a confié Emile Sawadogo. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que les bénéficiaires ont reçu le don. Ils ont salué ce geste qui, selon eux, va les soulager en ces temps difficiles. Awa Ouedraogo est l’une des bénéficiaires. Elle a imploré des bénédictions à l’endroit des donateurs. « Ce don va beaucoup nous aider dans nos différents ménages. C’est encore un plus pour nous. Nous prions pour que  Dieu leur donne la santé afin qu’ils puissent toujours penser à nous. Que Dieu leur rende au centuple », a-t-elle dit.

C’est toute joyeuse que cette dame a reçu son sac de 25 kilogrammes des mains des donateurs.

L’initiative a eu l’appui de Cheick Omar Bonkoungou, natif du quartier, comme parrain. C’est la deuxième fois consécutive qu’il l’accompagne. Et pour lui, c’est un devoir moral d’aider ces personnes qui sont dans le besoin. Il dit être toujours prêt à accompagner l’initiative tant que Dieu lui donne la force nécessaire.

Par Abatidan Casimir Nassara


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR