Recent Posts
a
19 April 2019

RIM-BF : Les acteurs de l’industrie de la mode s’unissent pour être plus fort

Un réseau vient de voir le jour au pays des « Hommes intègres ». Son nom, c’’est le réseau des industries de la mode (RIM-BF). Regroupant l’ensemble des acteurs de l’industrie de la mode, le RIM-BF s’est donné pour mission de porter haut l’industrie de l’art vestimentaire du Burkina Faso. Du moins, c’est ce que les membres du réseau ont fait savoir à la presse, ce 23 janvier 2019, à Ouagadougou.

Favoriser l’industrialisation et la formation professionnelle de ses membres, entreprendre toute actions tendant à améliorer les techniques et les conditions d’exercice des activités de ses membres, mener des actions pour redorer le blason de la mode burkinabè, organiser des activités culturelles et sociales et encourager un système de sécurité sociale destiné à soutenir ses membres. Ce sont là, entre autres, les objectifs spécifiques visés par le RIM-BF. Pour l’atteinte de ces objectifs, le réseau entend, en premier lieu, œuvrer à la professionnalisation de tous les acteurs de la chaine de l’industrie de la mode. A côté de cela, il s’agira pour le RIM-BF de travailler à la mutualisation des ressources et des compétences pour le rayonnement de la mode burkinabè. « Les actions ici porteront sur la formation des membres de la chaîne de production et de distribution et la tenue de conférences débats et de séminaires de partage d’expériences dans le but d’amener tous les membres à un niveau de standard souhaité », a spécifié le SG du réseau, Idrissa Nikiéma.

A l’entendre également nombreux sont les acteurs qui ont l’expérience des salons et défilés de mode tant au plan national qu’à l’international. Un acquis que le réseau va consolider. Aussi, le RIM-BF compte faire sienne la maxime « Seul on est capable de peu, ensemble on est capable de beaucoup ». Cela, en faisant en sorte qu’il n’y ait pas trop d’initiatives solitaires de ses membres. Ce qu’il faut, foi du SG, c’est fédérer les énergies autour de projets communs d’exhibition et de promotion des membres du réseau. Toutes ces actions seront un tremplin pour le dernier but visé par le réseau qui est de valoriser et faire en sorte d’instaurer une culture vestimentaire au Burkina Faso. Porté sur les fonts baptismaux en juin 2018, le réseau est ouvert à tous les acteurs de la chaîne de la mode pour peu que ces derniers remplissent les conditions d’adhésion préétablies. « L’adhésion au réseau se fait par correspondance adressée au bureau exécutif national et n’est effective qu’après agrément de celui-ci, la signature d’une convention d’adhésion et le paiement des droits d’adhésion fixés à 100 000 F CA », a fait noter, la président du RIM-BF, Korotimi Dao.

Adama SIGUE

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR