Afriyelba
A la Une Société

SANTE : Orange va panser la douleur des dialysées à Ouahigouya


Dans le souci de permettre aux malades dialysés de la région du nord de bénéficier d’une prise en charge rapprochée et de qualité, la fondation Orange et le ministère de la santé ont procédé ce vendredi 21 décembre à la pose de la première pierre de l’unité de néphrologie et d’hémodialyse du centre hospitalier universitaire de Ouahigouya. La cérémonie a eu lieu en présence de plusieurs autorités administratives, religieuses et coutumières comme sa majesté Naaba  Kiiba roi du Yatenga.

Le ministre de la santé (en blanc), le DG de Orange et sa Majesté Naaba Kiiba suivant attentivement les explications de l’architecte Narcisse Dabiré

D’ici le quatrième trimestre de l’année 2019 le CHU régional de Ouahigouya bénéficiera d’un bâtiment R+1 flambant neuf abritant sa toute première unité de néphrologie et d’hémodialyse. L’unité sera équipée de fluides médicaux et d’un important système de conduite d’eau, et répondra aux normes internationales en termes de confort et de sécurité pour le personnel et les usagers. C’est la promesse faite par le ministre de la santé Nicolas Meda, le vendredi 21 décembre dernier à Ouahigouya, lors de la cérémonie de pose de la première pierre du bâtiment en question. Cette œuvre salvatrice pour les malades dialysés de la région du nord est le fruit de la générosité de la fondation Orange Burkina. Elle coutera au total 658 008 142 FCFA. Le directeur général de Orange Burkina et administrateur de la fondation Orange, Ben Cheick Haidara a précisé que, ce projet de construction d’une unité de néphrologie et d’hémodialyse a vu le jour suite à des échanges qu’il a eu avec les autorités en charge de la santé en mai 2017, lors d’une cérémonie de remise de matériel d’hémodialyse d’une valeur de 120 millions de FCFA au CHU Yalgado Ouédraogo, pour s’imprégner des besoins en matière de traitement des maladies du rein au Burkina.

Le directeur général de Orange Burkina s’est réjoui que le projet connaisse un début de réalisation

 

Le ministre salue la main tendue de Orange Burkina

 A l’époque, Ouagadougou était la seule ville qui disposait d’une unité de néphrologie et d’hémodialyse, donc le projet devait s’exécuter dans la ville de Bobo Dioulasso continue-t-il. « Mais avant la finalisation de sa conception la ville de Bobo Dioulasso a reçu une unité d’hémodialyse, raison pour laquelle le ministre de la santé nous a suggéré de déplacer ce projet à Ouahigouya pour renforcer les capacités du CHU. » a déclaré Ben Cheick Haidara. L’administrateur général de la fondation Orange a poursuivi en indiquant que son institution est particulièrement fière de permettre une certaine égalité de chances entre les malades dialysés de Ouahigouya et ceux des autres villes du Burkina, en termes de prise en charge rapprochée et de qualité. Le ministre de la santé a affirmé avec stupeur que les unités d’hémodialyse du Burkina Faso ont une capacité de prise en charge de 518 patients pour un total de 20 000 cas de dialyses diagnostiqués. Pour cela, il a salué la main tendue de Orange Burkina qui va sans doute accroitre la capacité de prise en charge des dialysées du Burkina Faso et de la région du nord particulièrement.

Le président de l’association des dialysées du Burkina salue les efforts du gouvernement et de Orange Burkina.

Dans son allocution Dramane Paré président de l’association des dialysées du Burkina a laissé entendre que chaque jour qu’un malade dialysé vit  cela constitue une victoire sur la mort. Il a indiqué que cette unité d’hémodialyse qui verra le jour dans l’enceinte du CHU régional de Ouahigouya soulagera sans doute les malades dialysés de la région qui étaient obligés de se rendre au minimum deux fois par semaine à Ouagadougou pour suivre les soins. « Merci à Orange Burkina de contribuer à nous maintenir en vie. Vous savez bien qu’un dialysé qui ne suit pas bien son traitement peut perdre la vie au bout de six mois. Alors qu’un malade dialysé qui est bien pris en charge peut vivre pendant 10 ans voire plus » a-t-il dit. Par la suite Dramane Paré a félicité le gouvernement qui a permis que les insuffisants rénaux fonctionnels soient traités à 15 000 FCFA au lieu de 70 000 FCFA, et les insuffisants rénaux aigus à 500 000 FCFA au lieu de 1 million de FCFA.

Dramane Paré a félicité Orange Burkina pour sa générosité

« Que Dieu bénisse Orange pour qu’il continue à nous aider » dixit sa majesté Naaba Kiiba roi du Yatenga

Présent à la cérémonie de pose de la première pierre de l’unité de néphrologie et d’hémodialyse, sa majesté Naaba Kiiba roi du Yatenga a salué à sa juste valeur l’œuvre de charité de la fondation Orange qui soulagera la peine des dialysés de sa ville. Au nom du Yatenga, il a souhaité que Orange puisse prospérer dans ses activités afin de continuer à soutenir les plus faibles. Madame Sodre Sangarba Djeneba première adjointe au maire de la commune de Ouahigouya a exprimé toute la fierté du conseil municipal de recevoir ce joyau qui viendra relever, d’ici la fin de l’année 2019, le niveau de santé de sa commune. Elle a traduit les vifs remerciements du maire au ministre en charge de la santé et au DG de Orange Burkina pour leur sens de l’humanisme et de l’entraide mutuelle.

Après la pose de la première pierre les responsables de Orange et les autorités ont posé en famille pour la postérité

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

Affaire Jonathan Zongo: la fédération burkinabè de football sort de son silence.

Afriyelba

« BLAISE COMPAORE DEMANDE SON SALAIRE D’ANCIEN PRESIDENT »

Afriyelba

Youssou N’dour en concert le 28 Mars à la Medoquine!

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR