20 September 2020

Sport: A la découverte du Yoga avec Racine Sport Club

Partager
  • 275
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    275
    Partages

Le 21 juin dernier a été célébrée la journée internationale du Yoga. Cette journée célébrée en différée le 22 juin au Burkina à l’Institut des Sciences du Sport et du Développement Humain (ISSDH) a connu la présence du Ministre Burkinabè des Sports et des Loisirs et de l’Ambassadeur de l’Inde au Burkina Faso. Pour mieux comprendre cette discipline peu connue des Burkinabé, nous avons rencontré Franck Gislain Kafando et Racine Astrid Ouédraogo, tous deux maîtres Yogi, créateur  de  Racine Sport Club. Avec eux nous avons abordé, entre  autres,  les avantages liés à la pratique du Yoga, les préjugés que les gens ont de la discipline,  et les activités qui sont menées au sein de leur club.   Lisez

 

 Dites-nous, qu’est-ce que c’est que le Yoga ?

Astrid Ouédraogo: Le Yoga c’est une discipline indienne à la base qui permet de travailler à la fois le corps et l’esprit. On ne peut pas parler de Yoga en tant que sport parce que ce n’est pas règlementé. Sinon c’est une activité physique et complète qui nous permet de lutter contre certains maux.

Franck Kafando: Pour compléter ce que Astrid vient de dire, le Yoga permet de travailler à la fois le physique, la concentration, la respiration et l’esprit. Donc c’est un cumul entre l’être interne et externe. Et chaque mouvement du Yoga que l’on va faire correspond toujours à notre rythme respiratoire. Il y a des mouvements qui s’effectuent au moment de l’inspiration et d’autres qui se passent au moment de l’expiration.

Astrid : L’une des particularités du  Yoga est qu’il est  ouvert à tout le monde, du plus petit au plus grand, peu importe votre état physique, il s’adapte toujours au pratiquant. On a l’habitude de dire que le Yoga n’est pas une discipline de compétition. La compétition qui se passe au Yoga c’est entre la personne et elle-même. On essaye d’aller au fur et à mesure selon le rythme et l’attitude de tout un chacun. Ça permet de travailler les articulations pour ceux qui ont des problèmes à ce niveau. Par exemple ceux qui disent qu’ils ont des arthroses et qu’ils ne peuvent pas faire le sport sont les bienvenus au Yoga. Tout ceci pour vous dire que le Yoga est une partie thérapeutique et des médecins en font des fois une ordonnance médicale.

 Vous avez célébré le 22 juin passé la journée internationale du Yoga, que représente cette journée pour vous ?

Astrid : La journée normalement c’est le 21 juin. Mais comme cette année la journée est tombée sur un jour ouvrable on a ramené la célébration au 22 juin pour mener l’activité. La journée internationale du Yoga est une journée porte ouverte pour permettre à tous ceux qui connaissent le Yoga et à tous ceux qui ne le connaissent pas également de venir et de le découvrir. Apprendre les bienfaits du Yoga, bien le découvrir et laisser tomber les préjugés. C’est de cela qu’il s’est agi le 22 juin dernier.

Franck : Pour la journée internationale du Yoga, nous faisons toujours une semaine de ce que l’on appelle le «open Yoga ». C’est donc une semaine de partage pour le dire autrement. Parce qu’on s’ouvre complètement à tous ceux-là qui désirent réellement  connaitre et comprendre ce que c’est que le Yoga.

 Qu’est ce qui a été fait concrètement ce jour-là au Burkina Faso ?

Franck : La journée du 22 juin au Burkina Faso a débuté à 16 heures et a pris fin à 18 heures. Et nous avons été honorés par la présence effective de monsieur le Ministre des Sports et des Loisirs du Burkina Faso et de l’Ambassadeur de l’Inde au Burkina. Ces deux invités ont, chacun, félicité l’initiative de  son Excellence Monsieur Raoua Idriss Ouédraogo qui est le grand maître du Yoga au Burkina Faso. Après leurs allocutions, nous sommes passés à la démonstration de quelques postures et de leurs bienfaits pour l’organisme pour permettre aux invités venus nombreux d’en avoir une idée.

 Alors parlant de préjugés, les idées négatives que les gens ont du Yoga, quel commentaire faites-vous de cela ? Et qu’est-ce que vous menez comme action pour essayer de sensibiliser les gens sur ces idées préconçues ?

Astrid et Franck ont créé Racine Sport Club pour faire la promotion du Yoga et sensibiliser le public sur les bienfaits de cette discipline

Astrid : Les préjugés sur le Yoga est le faite que les gens disent que c’est une secte. Ils le considèrent comme une secte parce que généralement la pratique du Yoga  c’est en Inde qu’on la voit habituellement. Et en Inde avec le bouddhisme et autres, on peut retrouver quelques postures dedans. Mais ce que les gens ne savent pas, lorsque vous rentrez dans la pratique du Yoga vous allez voir des similitudes avec chaque sport que vous faites ici au Burkina. Même à l’EPS (Education Physique et Sportive) à l’école vous allez retrouver des postures qui sont communes à celles du Yoga. La seule différence, au Yoga, est qu’on y joint la respiration, on y reste pendant quelques instants pour permettre aux pratiquants de bien ressentir les bienfaits de la posture en question.

Pour faire arrêter donc ces préjugés, nous avons créé un club appelé Racine Sport Club. Au club, le coût de la pratique du Yoga est très minimisé pour permettre à tout le monde d’avoir la chance de s’inscrire. Nous accueillons donc tout le monde. Au tout début quand nous avions mis le club en place nous avions laissé ouvert (gratuit) deux à trois mois pour permettre aux gens de venir. Comme c’est une discipline inconnue et avec les   préjugés dessus, nous n’avons pas voulu instaurer des coûts au début. On a d’abord choisi le lieu, le plateau omnisport de Samandin, qui est un coin ouvert où les gens viennent régulièrement en grand nombre. Toute chose qui permet aux gens qui viennent pour jouer au basket et ceux qui sont au niveau du maquis (bar) de pouvoir venir et découvrir ce que nous faisons. En plus de cela nous avons entamé une campagne de sensibilisation et de promotion dans les médias, nous étions à une des radios de la place et cette fois-ci nous sommes à Afriyelba. Nous comptons continuer la sensibilisation dans d’autres organes de presse.  Parallèlement,   nous sommes  en train de rechercher d’autres sites où nous  pourrons  proposer la découverte des bienfaits du Yoga.

Franck : Aussi il faut ajouter que la première séance est toujours offerte gratuitement. Parce que nous ne voulons pas que quelqu’un arrive, il veut pratiquer et on lui dit qu’il faut obligatoirement payer. La personne peut pratiquer et si ça lui plait elle a le choix libre de revenir ou pas. Et il faut le dire, le Yoga, tout le monde peut le pratiquer. Surtout les artistes car, eux, ils ont besoin de leur souffle. Et pour la gestion du souffle, il n ya pas mieux que le yoga.

Photo de famille des officiels et des pratiquants du Yoga à l’issue de la cérémonie de la journée internationale du Yoga au Burkina Faso

En plus du Yoga quelles sont les activités que vous menez à Racine Sport Club ?

Franck : A Racine Sport Club les principales activités sont l’aérobic et le Yoga. Mais comme les gens connaissent déjà ce que c’est que l’aérobic, nous ne mettons pas trop l’accent sur cette discipline. Nous maximisons sur le Yoga dans le but de sensibiliser la population pour une pratique effective de tous les burkinabé. On a déjà fait des séances d’aérobic sur le terrain de Tampouy et à l’APE avec des enfants vivent avec des déficiences intellectuelles. Aussi les enseignants et les élèves des écoles château ont bénéficié  d’une autre séance d’aérobic.

 Dans la pratique du Yoga il y a différentes  postures que vous exécutez. Pouvez-vous nous expliquer quelques-unes d’elles tout en nous disant leurs rôles ?

Franck : Pour commencer vous avez la chandelle que nous pouvons dire qu’elle est la mère de toutes les postures. C’est une posture qui a énormément de vertus. Elle permet d’abord d’éliminer les rides et de se rajeunir et aussi de régulariser la circulation sanguine. C’est comme nous l’avons dit la fois passée durant la journée internationale, toute la journée l’homme est dans la position debout. Donc le sang circule de la tête vers les pieds. Et le soir, on peut faire la posture de la chandelle pour essayer de ramener la circulation sanguine des pieds vers la tête. On a également la posture du cobra qui est également une posture très thérapeutique. Elle est conseillée surtout pour ceux-là qui ont des problèmes de dos, elle lutte contre la déviation de la colonne vertébrale et aussi le problème du nerf sciatique.

Astrid : Il y a  aussi la posture de chat qui permet de travailler à la fois au niveau de la respiration. Parce qu’ on dit qu’en grandissant, l’être humain développe  plus une respiration thoracique. Et la respiration thoracique intervient des fois lorsqu’on est angoissé ou stressé. Donc c’est une très mauvaise respiration. La bonne respiration c’est celle que les bébés ont. Et ça, c’est une respiration abdominale. Donc lorsque vous vous mettez dans la posture du chat, vous êtes obligés de revenir vers cette respiration. Donc elle permet de corriger la respiration et les déviations au niveau de la colonne vertébrale. C’est une posture qui permet vraiment de  détendre et d’étirer à la fois au niveau du dos et des bras. Après le chat on peut parler de la posture de l’arbre qui est une posture basique mais qui permet de travailler non seulement la concentration mais aussi la mémoire, la hanche et l’ensemble des muscles du corps. Elle permet également de créer une ouverture au niveau de la cage thoracique pour augmenter la capacité respiratoire et travailler aussi la confiance en soi.

 Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de vos enseignements au niveau du club ?

Astrid : Pour bénéficier de nos enseignements comme vous le dites, il suffit de vous présenter à nous. On n’a pas beaucoup d’exigences. Vous vous présentez à nous et vous nous montrez votre intérêt pour le yoga ou l’aérobic. Nous allons par la suite vous donner nos jours et nos horaires de travail. Vous pouvez venir participer sans souci. C’est comme Franck le disait tantôt, les premières séances sont toujours offertes. Donc vous venez et vous avez la possibilité de tester et ensuite vous vous inscrivez si vous le désirez. Mais le coût de l’inscription du Yoga comme celui de l’aérobic est de 5000 francs le mois et vous avez droit à deux séances par semaine pour chaque discipline. Les lundis et les samedis sont réservés pour l’aérobic  à partir de 18 H 30 MN, les mercredis et les vendredis sont  pour le Yoga, également à partir de 18 H 30 MN. Donc par mois vous avez 8 séances pour chaque discipline. Si vous voulez faire les deux, c’est-à-dire le Yoga et l’aérobic c’est un forfait de 8000 francs le mois. Et pour le Yoga on demande d’avoir toujours avec soi un tapis pour pouvoir y participer. Car c’est plus facile de travailler avec le tapis que d’être en contact direct avec le sol.

Franck : Et aussi ceux qui sont intéressés par les séances individuelles, la séance est à 2500 francs seulement.

 Avez-vous un message particulier à l’endroit du public Burkinabé?

Franck : Nous avons remarqué qu’au Burkina les gens ne connaissent vraiment pas le Yoga et ils ont des fausses idées sur la discipline. Les gens disent  que le Yoga est une secte et d’autres vont même jusqu’à  le qualifier de religion. C’est le lieu pour nous de lancer un appel à tous les burkinabè de venir découvrir le Hatha Yoga avec Racine Sport Club. Le Hatha  Yoga est un ensemble d’exercices qui travaillent l’interne et l’externe du physique. Et il faut le pratiquer pour pouvoir comprendre.

Astrid : Comme Franck l’a dit, les gens connaissent le Yoga coté méditation qu’ils voient dans les films. Alors que le Yoga est loin d’être ça uniquement. Donc le mieux c’est de venir et de le découvrir. Et je sais que ceux qui viendront  ne vont pas le regretter.

Pour tout renseignement, nous sommes à Samandin au secteur 5 sur le plateau Omnisport. On peut nous trouver sur Google Maps pour ceux qui connaissent l’utiliser en tapant simplement Racine Sport Club Aérobic Yoga. Nous sommes aussi joignables sur le mobile 58 69 80 59 et  sur Watsapp avec les numéros  54 60 77 55 et le 62 72 40 50. On peut aussi nous retrouver sur Facebook en recherchant simplement Racine Sport Club.  Nous traduisons nos remerciements à Afriyelba pour l’opportunité qu’elle nous a donné de nous exprimer.

Interview réalisée par Abatidan Casimir NASSARA et Eunice NIKIEMA

 

 


Partager
  • 275
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    275
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR