Recent Posts
a
24 May 2019

STATUE RATEE DE THOM SANK: Le comité international mémorial demande pardon

Le Comité international mémorial Thomas Sankara (CIM-TS) a demandé pardon au peuple Burkinabé et à tous ceux qui ont été choqués par les ratées de la statue du capitaine révolutionnaire. C’était lors d’un point de presse ce lundi 4 mars 2019 à Laico hôtel.

“ Nous présentons nos excuses à tous ceux qui ont été choqués par le manque de ressemblance de la statue avec les traits du capitaine Thomas Sankara. Nous demandons pardon au président du Faso, nous demandons pardon au parrain Jerry Rawlings, nous demandons pardon aux parents des victimes, nous demandons pardon aux populations du Burkina Faso,  d’Afrique et du monde entier. Nous apprécions surtout la grande vigilance de toutes ces personnes qui ont constaté pour formuler leurs conseils et ouvrir leurs services. “. Ce sont là les premiers mots du secrétaire général du CIM-TS, Luc Damiba à l’entame de la conférence de presse . Il a poursuivi en indiquant que le comité est très conscient qu’une partie de la statue ne ressemble pas à Thomas  Sankara. “ Elle est une œuvre provisoire. C’est pour ça que la statue a été recouverte depuis hier soir jusqu’à sa finition.”, dit-il.

Vidéo d’explication

Il a ajouté que le CIM-TS était conscient que la statue n’était pas parfaite, mais il a voulu profiter du cinquantenaire du FESPACO pour la dévoiler au grand public afin de rendre un vibrant hommage au capitaine révolutionnaire qui a insufflé  une dynamique populaire voire planétaire au festival. A en croire monsieur Damiba, des corrections seront apportées à la statue dans un délai de 2 mois. Il a rassuré les uns et les autres que l’œuvre finale reflètera fidèlement le visage et les traits du héros Burkinabé.

Suivez la réaction du président ghanéen Jerry Rowling

Par la suite Luc Damiba a confié que les souscriptions populaires sont rouvertes dès aujourd’hui sur toutes les plate-forme de payement sécurisées. Nathalie Yamb représentant du président Jerry Rawlings a déclaré que toutes ces réactions à propos des insuffisances de la statue montrent l’amour que le peuple porte au père de la révolution Burkinabé. Mieux, elle a invité les uns et les autres à aller au delà des critiques pour contribuer financièrement ou matériellement à la construction du mémorial. François Friggit membre du CIM-TS a souligné qu’au delà des polémiques, l’édification de la statue renferme une grande symbolique de par son emplacement ( au Conseil de l’entente , lieu où il est tombé avec ses compagnons), qui montre que Thomas Sankara reste “immortel”.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR