Recent Posts
a
18 November 2018

Tour du Faso 2018: Mathias Sorgho et les 12 secondes de la résistance

Il ne possède plus que 12 secondes de mieux sur son poursuivant immédiat au niveau du classement général au temps et dans la conquête du maillot jaune. L’écart est certes mince mais Mathias Sorgho croit dur comme fer qu’il peut résister à la menace du Néerlandais Handgraaf Sjors.

4e et 5e étape: 22 secondes ; 6e étape : 12 secondes. L’avance réalisée par le Burkinabè Mathias Sorgho pour la conquête du maillot jaune est en train de fondre comme du beurre sur cette 31e édition du Tour du Faso. Désormais il est talonné de près par le Néerlandais Sjors Handgraaf, le Belge Dieter Bouvry (1mn32s) et un autre Néerlandais, Rick Nobel (1mn 39s). Mais tout compte fait, l’Etalon ne veut rien lâcher. «Au départ de la course contre la montre à Sabou, on était un peu stressé parce que les informations que j’avais, soulignaient que les résultats de cette 6e étape ne comptaient que pour le classement général par équipe. Après il nous a été dit qu’il comptera pour le classement général individuel. Heureusement, on s’est assez bien comporté pour nous classer à la 4e place derrière la Belgique, l’Allemagne et la Hollande. On revient à 12 secondes. Mais je peux vous dire que 12 secondes, c’est beaucoup car en 2016, on est rentré à Ouagadougou avec le maillot jaune avec 1 seconde seulement. C’est pour dire qu’on a encore des avantages. C’est à nous de voir avec l’encadrement technique, les coéquipiers pour ne pas que le Hollandais puisse gagner des bonifications aux points chauds ou à l’arrivée finale à la 7e étape» nous a confié l’étudiant cycliste.

Pour lui, le reste de la compétition doit être stratégique afin de ne pas perdre cette tunique dorée. Mais Mathias est réaliste. La course n’est pas encore finie. Et il faut travailler en équipe. Quant à la motivation, il compte sur le capital sympathie de ses fans pour aller chercher dans ses tripes ce précieux bien. «De plus en plus, les gens suivent de près le Tour. On sent le soutien de la population. Ajouté à cela la bénédiction divine, on va essayer de faire plaisir au peuple burkinabè ». a conclu Mathias. Pour cette 7e étape, le peloton, fort de 62 coureurs prendra le départ à Orodara pour Bobo Dioulasso. Longue de 122 km avec un circuit fermé de 5 tours dans la ville de Bobo Dioulasso, cette étape sera une des plus décisive dans la conservation du maillot jaune pour les Burkinabè. Restez connectés sur Afriyelba, nous vous feront vivre instant de cette course. Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page facebook Afriyelba.

Zanga Camara sur les routes du tour

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR