Afriyelba
A la Une Société

TRANSPORT AERIEN: Le 1er EMBRAER 195 de Air Burkina a pris service


Le premier des 3 avions que la compagnie aérienne Air Burkina a acquis à fouler le sol burkinabè, dans la nuit du 16 au 17 novembre 2018. C’est un EMBRAER 195 de 52 tonnes, bimoteur à réaction et capable de franchir 2650 kilomètres sans escale. Pour ce premier long vol au sein de la compagnie burkinabè, il a rallié la Pologne et le pays des « Hommes intègres » avec à son bord, le ministre en charge des transports, Vincent Dabilgou et le Directeur général de la compagnie, Blaise Sanou.

L’EMBRAER 195 dispose de 104 sièges dont 12 sièges business class

Ils étaient tous mobilisés, les agents de Air Burkina, dans la nuit du 16 au 17 novembre dernier, à l’aéroport international de Ouagadougou. La raison, c’est que la compagnie, en cette nuit, attendait le premier des trois avions qu’elle a récemment acquis pour augmenter sa flotte, un EMBRAER 195. Parti de la Pologne où il était en maintenance, l’avion était attendu à Ouagadougou, à 1 heure 44 minutes précises. Dès 1 heure 40 minutes, l’annonce a été faite que le commandant de bord, Amadou Doukouré était en pleine manœuvre pour atterrir. Comme annoncé, au moment où l’EMBRER se posait sur le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou, il était 1 heures 42 minutes. Deux minutes après, il déployait sa porte principale pour laisser sortir, les autorités qui étaient à son bord. Pour le tout, le nouvel avion de Air Burkina aura parcouru une distance de plus de 3500 nautiques soit près de 7000 kilomètres en 7 heures avec une escale de ravitaillement à Ghardaïa, en Algérie.

Une vue de l’intérieur du nouvel avion de Air Burkina

Un voyage satisfaisant qui a conforté encore une fois le ministre en charge des transports, Vincent Dabilgou, sur la performance de l’appareil. L’EMBRAER 195, a-t-il dit à sa descente, est un avion à la pointe de la technologie qui allie performance et confort. « Cette avion et les deux autres qui vont arriver vont nous permettre de conforter la position stratégique  de Air Burkina dans la sous-région », s’est-il réjoui. D’ailleurs, foi du ministre, ce n’est qu’un début car, Air Burkina, va continuer à travailler afin d’être au diapason dans la sous-région et même au-delà du continent. « Air Burkina c’est un label, c’est une fierté nationale car, la compagnie pu transporter le drapeau du pays partout dans la sous-région et a montré sa suprématie sur les lignes. Le gouvernement et le personnel de la compagnie et les partenaires s’y sont engagés et je suis persuadé que la compagnie ira loin », a insisté Vincent Dabilgou. Pour cela, celui n’a pas manqué de traduire toute sa reconnaissance au président du Faso, au Premier ministre et au ministre en charge des finances pour les efforts que ces derniers ont consentis pour la relance des projets stratégiques Air Burkina.

Le ministre en charge des transports, Vincent Dabilgou s’est réjoui de la performance et du confort de l’avion

A côté du ministre, il y avait également Blaise Sanou, directeur général de Air Burkina. Pour sa part, nul doute, le nouvel EMBRAER 195 permettra de diversifier les lignes et les destinations de la compagnie. « C’est un avion de 52 tonnes avec 104 places au total dont 12 places business class. Et quand je dis business c’est une vraie business class », a rassuré le DG. Mais, ce n’est pas tout. En effet, avec l’EMBRAER 195, c’est plus de sécurité pour le personnel et les passagers. Le chargé des opérations aériennes de Air Burkina, Amadou Doukouré, lui qui a piloter l’appareil de la Pologne jusqu’à Ouagadougou ce 16 novembre a confié que l’avion est automatique et autonome. « C’est dire que cela réduit la charge du pilote. Et, moins on a de travail plus il y a la sécurité parce que le pilote n’est pas surchargé. En plus de cela, c’est un avion qui est très confortable », a conclu Amadou Doukouré. 2 autres avions arriveront dans le mois de décembre et janvier.

Pour rallier la Pologne à Ouagadougou, le commandant de bord Amadou Doukouré (à d) était accompagné du commandant, Emmanuel Ouédraogo

Adama SIGUE


Articles similaires

MUSIQUE BURKINABE: Vers l’adoption d’une stratégie pour une large diffusion

Afriyelba

Kédjévara offre un bolide à Mc One

Afriyelba

Brand News: Innoss’B -Achour (vidéo officiel)

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR