18 May 2021

Covid-19 : L’UNESCO et la CEDEAO font appel à des artistes pour sensibiliser.

Partager
  • 44
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    44
    Partages

La commission nationale de l’UNESCO a animé, ce jour 26 janvier, une conférence de presse. Elle a présenté aux hommes et femmes de médias des productions artistiques, réalisées dans le but de contribuer à la lutte contre la COVID-19. Trois artistes burkinabè ont été retenus pour la sensibilisation locale.

Le Secrétaire général de la commission nationale pour l’UNESCO a procédé à la remise symbolique des œuvres au Dr Brice Bicaba du Centre d’opérations de réponse aux urgences sanitaires ( CORUS).

La pandémie de la Covid-19 continue de faire des ravages dans le monde entier. Au Burkina Faso, la maladie connait une recrudescence depuis quelques mois. Pour freiner sa propagation, l’UNESCO et la CEDEAO ont décidé d’agir en synergie pour sensibiliser les populations. Ces deux organisations ont choisi l’art pour faire passer ce message. Elles ont fait appel à une musicienne, à un parolier et à une humoriste. Il s’agit respectivement de Patricia Minoungou dit Pam Luster, Seydou Batoro dit Don Sharp de Batoro et Philomaine Nanema connue sous le pseudo  Philo. Ils ont été choisis dans le cadre d’un projet regroupant des artistes de l’Afrique de l’Ouest. Les œuvres présentées sont une chanson de Pam Luster, un sketch de Don Sharp de Batoro et deux sketchs de Philo. Selon le secrétaire général de la commission nationale pour l’UNESCO Fatié Ouattara, l’UNESCO et la CEDEAO s’occuperont de la diffusion dans les différents médias des œuvres présentées. « La diffusion des œuvres se fera à travers la télévision, la radio et les réseaux sociaux. Il y’a des supports pour toutes les productions que vous avez vu » a-t-il expliqué.

Les œuvres ont été produites en français, mooré, dioula, foulfouldé et dans le langage des signes afin de toucher le maximum de personnes. Les artistes ont su trouver les mots justes dans ces différentes langues parlées au Burkina Faso pour une campagne de sensibilisation efficace. Ils sont heureux d’avoir été associés à cette noble cause. « Nous avions nous même entrepris de procéder à la sensibilisation sur les réseaux sociaux dès que la covid-19 a démarré. Quand l’UNESCO et la CEDEAO vous demandent par la suite de produire des messages de sensibilisation vous avez un sentiment de satisfaction parce que cela prouve que ce que vous faites est remarqué », a confié l’humoriste Philo.

Les artistes retenus pour la production des œuvres de sensibilisation sont heureux du choix porté sur eux.

Nous vous invitons à écouter et suivre avec la plus grande attention ces messages de sensibilisation produits par ces artistes. La covid-19 continue sa propagation et les mesures barrières doivent être appliquées avec la plus grande rigueur pour y remédier.

                                                                                                      Par Wend Kouni

 

 


Partager
  • 44
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    44
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR