Afriyelba
A la Une Société

Entrepreneuriat: Le LIEN reçoit les bénédictions du Bobo Mandarin


Dans l’après midi de ce 14 juillet, l’Association des jeunes chefs d’entreprises  dénommée Leadership, Innovation et Entrepreneuriat (LIEN) qui tenait son Assemblée générale extraordinaire a rendu une visite au chef de canton de Bobo. Une visite au cours de laquelle le Bobo Mandarin a béni le LIEN et ses membres et les a promis la réalisation de bonnes affaires dans les mois à venir

Rarement le chef de canton de Bobo a été très satisfait d’une visite comme celle de l’Association des jeunes chefs d’entreprises du Burkina Faso. « Le sentiment de satisfaction qui m’anime actuellement arrive très rarement » a confié le Bobo Mandrin à Roland Sow, président du LIEN et à ses collaborateurs. Après avoir prêté une oreille attentive à la présentation de l’Association faite par son président, il s’est réjoui du fait que des jeunes chefs d’entreprises qui, sous d’autres cieux, ou domaines se seraient livrés la guerre, aient décidé de se réunir pour défendre leurs intérêts, aider les personnes démunies et les orphelins et de façon générale contribuer  à la bonne marche de l’économie du Burkina.

Les membres du LIEN dans la salle d’audience du Bobo Mandarin

« C’est très bien ce que vous avez fait. Je vous demande de rester souder, ne vous faites pas diviser par qui que ce soit surtout par la politique. Soyez comme une seule personne, c’est en cela que vous allez atteindre vos objectifs » a conseiller le Bobo Mandarin avant de demander à ses visiteurs de se mettre debout pour qu’il prie pour eux. En son nom et aux noms de ses ancêtres, il a, dans sa prière, béni les membres de l’Association avant de confier que lorsqu’il sera dans sa chambre il parlera plus aux ancêtres pour qu’ils accordent leur attention aux affaires des membres du LIEN.

Le président du LIEN Roland Sow remerciant le Bobo Mandarin pour ses bénédictions et ses conseils

De la coutume, il en a également été question au cours de la rencontre. Prenant l’exemple d’un mariage coutumier de 10 de ses enfants qu’il venait de célébrer, il les a demandés de ne jamais laisser tomber les coutumes car c’est la base de tout. C’est dans une ambiance bon enfant sur fond de plaisanterie avec l’un des membres d’ethnie  peul (son esclave donc) que le Bobo Mandarin a pris congé de ses hôtes. Bien attendu après avoir accordé quelques temps aux membres du LIEN pour immortaliser l’évènement.

Les membres du LIEN ont posé en famille avec le Bobo Mandarin pour la postérité

Yannick SANKARA


Articles similaires

Bobo Dioulasso: Quand des stars rencontrent leur star

Afriyelba

Kenya: Après 23 ans de carrière, une prostituée reçoit un cadeau particulier pour sa retraite

Afriyelba

CINE DROIT LIBRE: Les organisateurs donnent les détails de la 15e édition à la presse

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR