23 November 2020

Entrepreunariat et TIC: l’association Lokré veut faire du digital un levier de développement

Partager
  • 179
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    179
    Partages

Ce samedi 15 Août 2020 a eu lieu au sein de l’Institut Africain de Management(IAM) sis à la Zad une formation sur le marketing digital organisée par l’association « Lokré » et ses partenaires. Lokré qui signifie en « réussite » en langue Moore, est une association de 30 jeunes burkinabè avec une vision de développement avec la jeunesse. Notre équipe présente sur les lieux a arraché quelques mots aux organisateurs, notamment le Président de l’association, Abdoul Aziz Tiemtoré. Il nous en dit plus.

Ils sont environ 500 jeunes à prendre part à cet atelier de formation.

Afriyelba : Pourquoi avez-vous décidé d’organiser une formation gratuitement à l’endroit des jeunes ?
Bon, ce serait ingrat d’affirmer que c’est gratuit parce que nous avons bénéficié du soutien de nos partenaires sur beaucoup de plans et nous leur disons merci. Mais l’objectif c’est de donner l’opportunité aux jeunes de participer au maximum.

Quels sont les objectifs visés par cette formation ?
Nous remarquons que le marketing digital est de plus en plus en vogue et beaucoup ont recours au système. C’est dans cette optique que nous avons donc institué cette formation pour leur permettre d’avoir plus de connaissances du domaine.

Le président Abdoul Aziz Tiemtoré (milieu) entouré de ses collaborateurs.

Nous remarquons que la salle est plein et que vous avez refusé du monde, combien de participants avez-vous au total ?
Nous avons pris cinq cents(500) participants qui sont repartis dans trois salles. Et à la fin de la formation chaque participant va repartir avec une attestation.

Des membres de l’association ont posé avec leurs partenaires.

Qu’avez-vous à dire au public pour terminer ?
Nous remercions toute l’équipe et nos partenaires. Nous ajoutons que vous devez vous attende à beaucoup de choses de notre association parce que ce n’est que le début .On a d’autres activités qui arrivent, notamment des projets de développement que nous allons mettre en place. Même cette formation nous comptons la délocaliser dans d’autres régions comme Bobo et Koudougou bientôt. Nous avons aussi un grand festival qui arrive, information vous sera donnée en temps réel. Un festival qui va donner aux gens du virtuel l’opportunité de descende sur le terrain et vendre leurs marchandises. On aura des sorties, des projets d’étude.

Interview réalisée par Laeticia Yiryé Bassolé

 

 

 


Partager
  • 179
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    179
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR