Afriyelba
A la Une

Kinshasa : Un homosexuel kinois écope de la perpétuité pour avoir tué son amant belge



 

Devant les juges, le meurtrier Bradi Costa a fait l’historique de sa relation avec Yves Merieck. Tout avait commencé par des échanges téléphoniques. Les deux amants se sont vus pour passer à l’acte. Fellation contre argent. Démuni et dans le besoin, Bradi Costa avait cru trouver un nouveau job. De temps en temps, il passait se faire sodomiser chez Yves Merieck. Il gagnait 500 dollars par séance.

Fâcheux précédent pour le mouvement gai en RDC avec l’affaire portée devant le Tribunal de grande instance (TGI) de la Gombe à Kinshasa du meurtre que vient de perpétrer un homosexuel sur son amant et dans laquelle l’instance judiciaire a condamné le meurtrier à la réclusion à perpétuité .

Ce procès oppose le Ministère public à Bradi Costa, un sujet congolais qui a donné la mort à son amant Yves Merieck, sujet belge, pour n’avoir pas réalisé la promesse d’achat d’une voiture. Après avoir entendu les parties, le Tribunal a rendu le verdict en condamnant le prévenu Bradi Costa à la peine capitale.

Le Tribunal de grande instance de la Gombe a condamné M. Costa à la peine capitale pour avoir tué son amant Yves Merieck. Celui-ci a rendu l’âme dans la nuit du 5 au 6 septembre, dans sa résidence privée située au quartier Ma campagne, plus précisément sur l’avenue Nguma. Agé de 37 ans, Bradi Costa va passer le reste de sa vie à la Prison Centrale de Makala.

Les faits

Devant les juges, le meurtrier Bradi Costa a fait l’historique de sa relation avec Yves Merieck. Tout  avait commencé par des échanges téléphoniques. Les deux amants se sont vus pour passer à l’acte. Fellation contre argent. Démuni et dans le besoin, Bradi Costa avait cru trouver un nouveau job. De temps en temps, il passait se faire sodomiser chez Yves Merieck. Il gagnait 500 dollars par séance.

Avec cet argent, Bradi raconte avoir payé la scolarité de ses enfants. De la prostitution, rien d’autre. Tout allait pour le mieux entre les deux homosexuels. Jusqu’au jour où les choses ont tourné au vinaigre. Le prostitué Bradi Costa va exiger une voiture. Son amant n’ayant pas réalisé sa promesse, il décide alors de l’exécuter. Voilà sa version des faits.

Une version qui n’a pas convaincu les juges. Bradi Costa a été condamné à la peine capitale pour meurtre et homicide volontaire. Aucune circonstance atténuante surtout que l’homosexualité est une pratique fortement déconseillée en RDC.

teleshungu


Articles similaires

Musique: Quand Lokua Kanza apprécie « Gomdé » de Alif Naaba

Afriyelba

Dez Altino en tournée ivoirienne

Afriyelba

Burkina Faso: Communiqué BeIN Sport

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR