Afriyelba
A la Une Mode

Miss Universités 2018: la demie finale se passera à Bobo Dioulasso selon les organisateurs


Honoré Bambara, promoteur de Miss universités, ses proches collaborateurs et ses sponsors officiels étaient devant la presse dans la matinée de ce 14 février au club Belko à Ouagadougou. Objectif: informer le public de la tenue de l’évènement et dévoiler l’état d’avancement des préparatifs. L’innovation majeure  sera la délocalisation de la présélection à Bobo Dioulasso.

« Depuis 16 ans que nous tenons l’évènement et jusque là, nous n’avons pas encore fait un tour à Bobo Dioulasso, 2e ville du Burkina Faso. C’est pourquoi cette année, nous avons pris la décision de nous y rendre le 24 février prochain pour tenir la présélection nationale. Ce sera une sorte de demi-finale au cours de laquelle 20 candidates seront retenues pour la phase finale » a expliqué le promoteur de Miss Universités Honoré Bambara au cours de la conférence de presse. Accompagné au présidium par la Miss 2017 Aida Sidibé, d’un responsable de la BEAUFORT sponsor un des sponsors et de l’animateur Marius Diessongo, Hono a informé les journalistes des inscriptions des candidates qui ont débuté le 4 et ont pris fin le 31 janvier.

Honoré Bambara, promoteur de Miss Universités (Micro) annonce plusieurs innovations au cours de la présente édition. A ces côtés on reconnait Aida Sidibé Miss 2017.

Une période durant laquelle, ils ont enregistré plus de 300 prétendantes des universités de Ouaga, Bobo, Fada, Ouahigouya et Koudougou. « Nous avons tamisé ces prétendantes pour retenir 250 pour les castings » a ajouté Hono. Le casting de Ouaga qui a concerné les filles des villes de Fada, Ouahigouya, Koudougou et Ouaga qui s’est déroulée le 11 février dernier  a permis de retenir 26 candidates. Le casting de Bobo qui se tiendra le 18 février prochain retiendra 4 filles. Au total donc ce sont 30 filles qui feront la présélection nationale à Bobo Dioulasso le 24 février prochain au Palais de la Culture de Bobo Dioulasso.

Le comité d’organisation et la miss posant pour la postérité

« De ces 30 filles, 20 seront retenues pour la finale selon le quota suivant: Ouaga 15, Bobo 2, Fada 1, Ouahigouya 1, Koudougou 1 » a dit le promoteur de la manif avant d’indiquer que ces candidates se rendront du 25 au 26 février à Banfora pour des séances de shooting Photo. Dans la suite du calendrier, les organisateurs ont annoncé le 7 mars pour le début de la communication et du voting sms, le 4 avril pour une deuxième conférence de presse et le 7 avril pour la finale. Nous vous reviendrons avec d’autres informations sur la tenue de cette 16e édition du concours.

Yannick SANKARA.


Articles similaires

Rihanna devient prof de mathématiques

Afriyelba

JAZZ A OUAGA : le groupe GESTU « Partage son rêve d’un monde sans frontière »

Afriyelba

Interview Aristide Bancé: « Voici les raisons de ma signature à l’ASEC Mimosas »

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR