Recent Posts
a
10 December 2018

« MOUSSA PETIT SERGENT RIT DU MONDE »: l’auteur vous donne un avant goût du spectacle avant le 6 octobre

A quelques jours de son One man show, 4e du genre, difficile de mettre le grappin sur Moussa petit sergent. S’il n’est pas en réplétion c’est qu’il est en répétition pourrait-on plaisanter. C’est dire que l’auteur du spectacle, « Moussa petit sergent rit du monde », qui se tiendra le 6 octobre prochain est en pleine préparation pour offrir au public burkinabè un show de ouf. Et, à l’entendre quand nous l’avons finalement rattrapé le 26 novembre dernier, les choses sont téléchargées à 99%. Mais, « Moussa petit sergent rit du monde », qu’est-ce que c’est, quel sera son contenu, comment se déroulera le spectacle… ? Réponse dans cette interview que l’auteur nous a accordée.

AFRIYELBA : Dites-nous ce que c’est « Moussa petit sergent rit du monde ? »

Moussa petit sergent : Moussa petit sergent rit du monde est un spectacle inspiré d’expériences vécues à travers le Burkina et à travers le monde. C’est la somme de toutes ces expériences que j’étale sur scène à travers mon art qui est l’humour. Car, l’image que ‘on donne du monde aujourd’hui est un monde où il y a la guerre, le terrorisme avec pleins d’autres conflits. Ce sont des images qui sont violentes, qui sont aussi vraies et qui nous concernent. Mais, je pense qu’il faut aussi se ressourcer pour faire face aux défis. Aussi, il faut souvent savoir se moquer du monde. Cela, ce n’est pas se foutre du monde mais, se moquer du monde avec beaucoup de lucidité pour prendre de l’énergie dans le rire et savoir construire notre avenir. Donc, Moussa rire du monde, est parti de ce principe. Il faut dire que je m’amuse avec beaucoup de sujets de société qui ne sont pas seulement propre aux Burkinabè mais qui sont aussi propres à l’humanité. Donc, il sera question de l’humanité en rire dans ce spectacle. Il faut dire qu’il fonctionne parce que c’est un spectacle qui a été joué quelques fois en France devant un public cosmopolite. Des gens d’origines différentes et de cultures différentes arrivent à se retrouver dans ce spectacle. Donc je peux dire que c’est un spectacle qui a bien fonctionné. Et, c’est avec beaucoup de joie que je vais le jouer le 6 octobre dans la cours du SIAO parce que je sais que cela va fonctionner car le Burkina Faso est une partie intégrante du monde.

C’est un one man show, 4e du genre en ce qui vous concerne. Alors que retenez-vous de vos expériences passées ?

Il faut dire que ce 4e One man show est la somme de tout ce que j’ai pu retenir dans mes trois spectacles passés. C’est une suite logique et je dirai que je me suis nourri de ces trois spectacles pour écrire le 4e. Donc, c’est le tout nouveau-né mais, en même temps c’est le grand frère des autres spectacles. Moussa petit sergent, pour ceux qui ont l’habitude de voir mes spectacles c’est d’abord un premier One man show intitulé « Femme enceinte ». Ici, au Burkina, c’était la première fois que l’on voyait un spectacle d’humour avec un musicien jouant une guitare tout au long du spectacle. Après, il y a eu « Mes amours ». Dans ce spectacle, c’était encore la première fois qu’au Burkina, en matière d’humour on voyait un humoriste construire son spectacle avec des danseurs. J’avais travaillé avec les chorégraphes du Centre de développement chorégraphique de Ouagadougou. C’était donc un spectacle rythmé en humour et danse. Dans le troisième, « Complètement décalé », nous avons essayé de faire plus avec tout un orchestre et aussi des musiciens. Il y a avait donc, en plus de moi, dix autres personnes sur scène. Nous avons ainsi pu faire un truc qui était « décalé » par rapport à ce qu’on a l’habitude de voir. Et, pour Moussa petit sergent rit du monde, on a encore réfléchi à un autre « délire » qui n’a rien à avoir avec tout ce qu’on a vu auparavant que j’invite les uns et les autres à venir découvrir. On essaie toujours d’apporter quelque chose de nouveau dans nos One man show. Pour « Moussa petit sergent rit du monde », on a encore trouvé quelque chose d’inédit qu’on va proposer au public.

Est-ce que les fans de Moussa petit sergent et les lecteurs de afriyelba peuvent déjà avoir un aperçu de ce qui les attends le 6 octobre ?

C’est compliqué. Mais en ce qui concerne le Burkina Faso, je vais peut-être planter le décor. Comme on parle du monde, en ce qui concerne le Burkina, il se passe juste qu’il y a la communauté internationale qui a décidé de voter un gros budget pour aider le pays le plus pauvre d’Afrique de l’Ouest. En tête de liste, il y avait deux pays, le Burkina Faso et le Niger. Mais, la communauté internationale ne savait pas lequel des deux pays choisir. Donc, il y a eu un combat de « titan » entre le Burkina Faso et le Niger pour déterminer qui est le plus pauvre… La suite, on viendra à la tribune pour expliquer comment ce combat a été mené, qui l’a gagné et qu’est-ce qu’il a fait.

Alors, Moussa petit sergent rit du monde, c’est le 6 octobre et c’est déjà arrivé. Pouvez-vous nous dire où vous en êtes avec les préparatifs ?

Il faut dire que les choses avancent très bien. La communication suit son court. Je profite de l’occasion que vous m’offrez pour dire encore merci au public burkinabè parce que on a eu des problèmes avec une de nos affiches et après j’ai vu la solidarité de mes collègues humoristes, la solidarité du gens du showbiz et du public de manifester. Sincèrement, j’en suis très ravi. Dans l’organisation, nous sommes en pleine répétition. Tous les jours on travaille, on répète avec toute l’équipe. Les tickets sont déjà disponibles également. Tous les acteurs sont mobilisés et ce sera une très belle soirée.

Parlant de solidarité, est-ce que dans ce One man show en perspective vous serez accompagné par d’autres humoristes ?

En effet, je bénéficie de leur accompagnement comme toujours. Ici au Burkina Faso, l’humour c’est une affaire de famille. Tous les humoristes du Burkina Faso sont réunis dans un collectif qui s’appelle  le Collectif des architectes du rire. Donc, à travers ce collectif nous nous soutenons. Quand il y a donc un spectacle, c’est l’affaire de tout le monde. Donc, j’ai l’accompagnement de certains humoristes qui vont venir dans la première partie du spectacle. Il y aura des humoristes qui viendront d’autres pays. Pour le moment je ne vais pas citer de noms. Je réserve la surprise pour le 6 octobre. Je veux que l’on vienne découvrir.

On s’imagine que Moussa petit sergent rit du monde ce n’est pas seulement à Ouagadougou. Cela dit est-ce qu’on peut connaître déjà les prochaines  étapes ?

Il faut dire qu’à la base, nous avons prévu de faire Moussa petit sergent rit du monde à Koudougou et à Bobo-Dioulasso en novembre. Mais, le spectacle a été retenu par un théâtre à Paris dans le 20e arrondissement. Du coup, tout le mois de novembre et décembre, le spectacle sera joué à Paris. Et, comme c’est une opportunité nous avons voulu la saisir. Donc, si on finit à Ouagadougu, il va être joué au Recréatrales. Après les Recréatrales, cap sera mis sur Paris pour deux mois. A notre retour, nous iront le joué à Koudougou et à Bobo-Dioulasso.

Quel message avez-vous à l’endroit de ceux qui n’ont pas encore vu Moussa petit sergent et qui peut-être hésitent encore de faire le déplacement le 6 octobre au SIAO ?

L’affiche du spectacle

D’abord je leur dirai que Petit sergent c’est le seul humoriste dans ce monde lorsque tu viens voir son spectacle, à la fin il te rembourse ton argent. Déjà, ça en vaut la peine de faire le déplacement. Mais, sérieusement, je voudrais dire à tous ceux qui n’ont jamais vu jouer Moussa petit sergent, c’est l’occasion de venir le découvrir. A tous ceux qui me connaissent déjà, j’ai l’habitude de dire, si vous aimez ce que je fais, venez et invitez vos amis. Si vous n’aimez pas ce que je fais, invitez vos ennemis. Dans tous les cas, venez et invité au moins quelqu’un. C’est un nouveau spectacle et c’est un autre « délire ». J’ai 50% de l’énergie et j’attends que le public me file les 50% qui restent parce que ce spectacle sera du partage, du 50-50 et nous allons vivre un moment merveilleux ensemble.

Alors, pour finir, comment se procurer les tickets du spectacle ?

Les tickets sont disponibles. Et toute personne désirant s’en procurer peut le faire en appelant au 78 32 26 24. A partir de 5 tickets, la livraison est gratuite. Et les prix d’entrée sont à  2000 F CFA et à  5000 F CFA.

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR