Recent Posts
a
19 June 2018

Musique: A la découverte du Burkinabè Noaga Premier

 Mordu de musique et de  danse depuis sa tendre enfance, NOAGA PREMIER de son vrai nom Bewende Inoussa KOUAMA va réellement se lancer dans une carrière musicale professionnelle a son arrivée aux USA plus précisément a Savannah ou il atterrit pour poursuivre des études universitaires a l’Age de 19 ans.

Devenu solo aux usa alors qu’il avait déjà un album en groupe avec son partenaire Charly à Ouagadougou ; et confronter à la barrière linguistique du pays Noaga devrait batailler dur pour finir son programme d’anglais et trouver une place dans la scène musicale locale.

Fort de son esprit de ghetto et d’ouverture aux choses nouvelles, il commença à se faire remarquer sur les scènes de freestyle locaux au JINX night-club tous les mardis soirs après qu’une amie blanche lui a introduit aux promoteurs malgré la différence linguistique. Le Moore et le français qu’il utilisait dans ses freestyle le font rapidement remarquer et il commença à devenir une figure locale.

Entre l’école ; le job et les scènes musicales il parvient à monter les échelles rapidement dans l’apprentissage de l’anglais et après un an il commence à écrire des chansons en anglais.

La force de ses expressions et la profondeur des textes que PREMIER sortait ont encore été un plus pour son appréciation par les mélomanes Américains locaux. C’est ainsi que différents studios et groupes commencèrent à l’inviter pour des collaborations et des prestations entre Savannah et la caroline du sud.

Commençant a profité de la petite célébrité locale il s’offrit un home studio en octobre 2006 et commence un groupe avec des frères jumeaux qui s’avéraient être des membres d’un réseau de braquage et de trafic de toutes sortes. En décembre de la même année les mêmes frères braquent la maison de Noaga pendant qu’il était au job. Après des enquêtes sur indices la police arrête un des frère Drayton et cela déclara un conflit entre une partie de leurs quartiers et Noaga qui décida alors de joindre STR8SHOOTER ENT dont le manager Rob Coney lui avait fait des propositions après un soir de prestation au Jinx. En Juillet 2007 il sort son premier mix tape solo REBIRTH qui l’a mené en tournée vente de mini bus entre la Floride et New-York en passant par Alabama Virginie Maryland Delaware Pennsylvanie et New Jersey.

Toujours dans les études et l’accoutumassions avec la vie Américaine ; il n’oubliait jamais son pays et voulais avoir sa place dans ce milieu  de la même manière que ça avançais aux usa. En 2018 ils formèrent FASORIKA avec AUBS un ancien rappeur Burkinabè du groupe KOUMANKAN et ils sortirent un EPIC de 5 hits de l’époque.

Un samedi soir de novembre 2008 un groupe d’Atlanta nomme CHOP BOYZ qui était le groupe far de l’été  devait prester a FROZEN PARADISE et DJWIL2K un Zambien d’origine qui avait des échos de Premier et qui voulait des ouvreurs de scènes pour les stars de la soirée, lui fait appel et ce fut la soirée de son illumination car il arriva à se faire remarquer de la très bonne manière. Encore une preuve que le rêve est permis pour le jeune Burkinabè aux grandes Ambitions.

N’ayant plus assez de temps pour le studio il passa entre temps la tache à NABI ISSA un autre jeune Burkinabè à qui il avait montré fruityloops en 2007 et qui s’en sortait pas mal dans la production de beat. En 2009 il compose un beat que Premier amena a GODSON RECORDZ pour enregistrer la chanson DANCE qui allait faire rentre l’artiste dans l’histoire.

Après le studio le son est envoyé directement à Hawaii par Darell Parker qui proposa un contrat de 5000 dollars à Premier pour les droits du son que l’artiste refusa catégoriquement. Il commença sa propre promotion en vendant des cd sur les campus et centre commerciaux et déposa le son à la radio pour l’émission des artistes locaux de savannah. En juin 2009 Premier est joué numero 1 de savannah et le sud coastal. Un manager Nigerian Andrew le fait demenager à Atlanta pour poursuivre sa carrière. Il enregistre une mixtape MAKE MY WAY dont les textes et le style dévoilent une progression et une force de l’artiste qui méritent d’être pris au sérieux. Les scènes de la ville commencent à accepter le Premier et en Mai 2010 il est invite avec son petit crew d’Africains qu’il a crée à Atlanta à prester a l’anniversaire de la célébrissime bijoutière JOAN HORNIG.

Premier fut l’attraction de la soirée et fut la une du INSIDER MAGAZINE et des medias locaux de l’ile des HAMPTONS ou réside les HORNIG en présence de Chelsea Clinton.

La désormais célébrité locale rentre en contact avec une jeune célébrité locale avec qui une relation sérieuse qui allait change sa vie va commencer après quelques mois de la rencontre. Le couple amoureux allait s’embraser quand Premier eu son premier fils en fin 2010 d’une autre fille qu’il avait connu auparavant. Le couple fait la une pour ses drames et incompréhensions mais ne céde pas face aux difficultés et aux tentations du milieu.

Il croisera ensuite BIGKEM un autre talent Africain du rap. Une compilation avec NABI BIGKEM et ELIANE MENDY sorti en fin 2010, leur fait une porte dans les communautés Africaines de la diaspora vu que le Burkina, la Guinée et le Sénégal étaient représenté valablement.

BIGKEM ET PREMIER se mettent ensemble avec un Ethiopien Samuel ABEBE pour devenir des promoteurs évènementiels de la ville en formant PREMIEREVENTSATL et commencèrent des soirées étudiant à POSH NIGHT CLUB qui devinrent un succès local et une attraction des étudiants de la ville. Des stars comme DJ DRAMA y passent un jour et les encourage. Ainsi ils eurent l’idée de créer une équipe vidéo qui allait couvrir les prestations des stars dans les boites  et poster sur le net. Après avoir approche 2 boites et éditer des bonnes vidéos, ils furent appelés pour la venue de RICK ROSS à ESSO night club et ils se retrouvèrent dans le VIP avec MMG et RICK ROSS. La soirée les crédibilise et ils surent quoi faire de ce succès. Ils viennent avec le concept de allstarwire qui est un site portail pour les stars et leurs fans. Les exclusivités de toutes stars Américaines venant à Atlanta la capitale du hiphop furent données à allstarwire. Entre aout 2011 et mars 2012 ils couvrent 106 prestations exclusive.

1
Share With:
Rate This Article
No Comments

Leave A Comment