Afriyelba
A la Une Mode

« Perfect Ligh », une activité promotrice de l’industrie de la mode au Burkina Faso.


Au cours d’une conférence de presse, ce jeudi 30 mars 2023 à Ouagadougou, il a été présenté aux hommes de medias, un événement annuel dénommé « Perfect Light ». Cet événement sera un renforcement des activités du Web magazine ZIO qui s’est donné pour tâche de faire la promotion des acteurs de l’industrie de la mode. L’activité « Perfect Ligth » se déroulera le 19 mai prochain à Ouagadougou.

Le secteur de la mode en Afrique est confronté à de nombreuses difficultés qui constituent un blocus pour son émergence et son épanouissement. C’est dans ce sens que « Perfect light », un projet émanant de l’expérience du Web magazine ZIO, a été conçu pour créer un cadre de promotion et de confrontation des acteurs de la mode afin de leurs apporter plus de visibilité et stimulé encore plus leurs créativités. L’initiative d’un tel projet est partie d’un constat : « La communication est indispensable à l’évolution de toute activité. On passe par la communication pour imposer des concepts, des manières d’être, de manger, de vivre. Nous avons décidé d’aller avec cette arme qui est la communication pour permettre aux acteurs de la mode de s’imposer au plan national et international. Le constat qui nous a amené à réfléchir ce projet est que même dans les pays les plus reculés du monde les multinationales arrivent à imposer leur manière de vivre, leur style surtout à travers des marques qui ont de la notoriété. Donc  nous avons pensé ce projet pour permettre à nos marques aussi d’avoir de la notoriété afin de s’imposer au plan national et international», a expliqué Madame Rita ZIO, communicatrice, journaliste, présentatrice télé, coordonnatrice générale du projet.

Madame Rita ZIO, coordinatrice générale du projet

Les Objectifs de Perfect Light

Elle a pour but d’ériger des marques africaines de qualité répondant aux standards internationaux à travers une promotion et une formation spécifique afin de booster la productivité, l’employabilité et la vente des produits du secteur de la mode. « Perfect light a pour objectif d’abord de sélectionner la crème des créateurs de mode du Burkina et par la suite, de l’Afrique. Ensuite les promouvoir sur le magazine. Enfin, les former pour leur permettre d’assimiler tous les contours de leurs activités pour mieux écouler leurs produits » a ajouté Madame Rita ZIO.

Les catégories en compétition à Perfect Light

Les catégories prises en compte pour cette première édition qui se tiendra le 19 mai sont :

La coupe couture mixte

 La joaillerie,

Le prêt-à-porter industriel

 La coupe couture artistique,

La coiffure artistique

 La coupe couture genre : la coupe homme, dame et enfant.

Les accessoires :sac, chaussure et maroquinerie, etc.

La cosmétique : produit corporel, produit capillaire, parfumerie, etc.

La mise en beauté : make-up artistique et make-up esthétique.

À long terme, ce projet ambitionne être le géniteur d’un réseau puisant de créateurs africains pouvant avoir une influence positive sur le développement de la mode africaine. Pour les deux premières éditions, ce sont uniquement les acteurs nationaux, c’est-à-dire les Burkinabè qui prendront part à l’événement et une ouverture sera faite pour les autres pays de l’Afrique après celle-ci d’après les initiateurs dudit projet.

Yamba


Articles similaires

Nuit des Talents de la diaspora Burkinabè en Allemagne: Voici les talents qui font bouger les ligne

Afriyelba

“BAFRIC” LA NOUVELLE MARQUE DE TISSU WAX QUI REVOLUTIONNE L’INDUSTRIE TEXTILE

Afriyelba

MUTILATIONS GENITALES FEMININES : Une conférence pour mettre fin aux pratiques d’ici 2030

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR