13 August 2020

REMA 2019 : Les Professionnels ont Discuté sur La « distribution digitale et monétisation vidéo »

Partager
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages

Le deuxième jour des Rencontres Musicales Africaines a eu lieu le vendredi 15 juin 2019 dans les locaux de l’association Burkinabè de Management de la Qualité (ABMAQ) à Ouagadougou. Etait inscrit au menu des échanges du jour la « distribution digitale et monétisation vidéo », animée par 3 spécialistes du domaine. Pendant plus de 3 heures, artistes et professionnels du monde de la musique ont rendu les débats houleux et constructifs.

Issoufou Saré du Burkina Faso, Michèle Beltan de France et Doudou Sarr du Sénégal, ce sont les spécialistes qui ont animé le panel du 2ème jour des REMA le 14 juin dernier sur la distribution digitale et monétisation vidéo. C’était la deuxième thématique du programme des REMA sur laquelle des spécialistes du milieu ont discuté avec les professionnels, la plupart des managers et artistes musiciens, venus de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe. L’intervention de Michèle Beltan, Label Manger chez BELIEVE DIGITAL en charge des artistes Labels et de producteurs issus d’Afrique et des Caraïbes,  était focalisée sur la distribution digitale et de la monétisation sur YOUTUB. Elle a, en effet, essayé de faire une sorte de mise à plat de l’évolution de la consommation de la musique ces dix dernières années qui, selon elle, est très rapide.

Les conférenciers ont expliqué aux professionnels de la musique la nécessité d’évoluer au même rythme que le monde

Pour ce faire, les artistes et les managers doivent aussi évoluer avec cette tendance de la musique qui est passée du support physique comme le CD, les cassettes et même les clés USB à l’immatériel aujourd’hui, c’est-à-dire des écoutes directes en ligne sur des plateformes. A l’en croire l’intervention des uns et des autres dans la salle a été de grand intérêt même si elle a reconnu qu’il y a eu quelques questions en décalage avec le sujet du jour. Toute fois elle s’en est réjouie car ces questions pourraient trouver leurs réponses dans les thèmes du jour à venir. « Toute question est intéressante. Il faut savoir que si une personne pose une question dans la salle, il y a 10 autres dans cette même salle qui ne vont pas ou n’osent pas la pauser. Donc ça sert à tout le monde. En conclusion il n’y a pas de question bête », a-t-elle dit.

l’artiste burkinabè Pamika la star s’entretenant avec le public au showcase du 2e jour des REMA

Les deux autres panélistes du jours Issoufou Saré Directeur Général à la télévision BF1 et Doudou Sarr, manager à l’international de l’artiste Youssouf N’DOUR ont aussi abordé, dans leurs interventions, l’importance du contact de l’artiste avec son public et la manière avec laquelle il doit mieux communiquer avec celui-ci et aussi comment l’artiste doit mieux travailler pour gagner convenablement son argent avec ce dernier.  Cette journée s’est terminée avec la deuxième nuit des Showcases à l’espace artistique le PAONGO. Une soiré qui a connu la prestation en live des artistes comme Pamika La Star du Burkina et l’ivoirien Malayky qui ont tenu le public en haleine en présence de l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique, d’autres personnalités et d’artistes de renom comme Bil Aka Kora du Burkina Faso et Didier Awadi du Sénégal.

Abatidan Casimir NASSARA


Partager
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR