Afriyelba
A la Une Sport

SABO d’OR Aboucar Traoré, le tout premier


Dans les annales des sabots d’or il sera inscrit en lettre d’or le nom du joueur Aboubacar Traoré comme lauréat de la toute première édition de la cérémonie de distinction et de récompense des acteurs du Fasofoot. Ce défenseur de l’Etoile filante de Ouagadougou a été ainsi désigné meilleur joueur devant l’attaquant du Racing club de Bobo, Banou Diawara et l’allier de l’ASFB, Zakarya Sanogo les autres prétendants. Il a reçu son trophée des mains du conseiller technique du ministre des Sports et des loisirs au cours d’une cérémonie sobre qui s’est déroulée au Royal Palm Beach. Très ému par cette distinction, le jeune joueur a dédié son trophée à la famille bleu et blanc son équipe grâce à qui il est monté sur la plus haute marche du podium. « Je remercie les organisateurs de la cérémonie qui ont pensé à nous, joueurs locaux. Je leur souhaite beaucoup de courage et bon vent aux sabots d’or » s’est exprimé Aboubacar Traoré qui reconnait que son sacre est une invite à travailler plus. Les autres joueurs qui ont été nominés pour la récompense suprême ne sont pas repartis les mains vides. Banou Diawara a reçu le sabot du meilleur buteur avec 42 buts inscrits au cours de la saison sportive écoulée. Quant à Zakarya Sanogo du l’ASFB, il s’est consolé avec le sabot du meilleur espoir de l’année. Outre ces trois joueurs, plusieurs acteurs du championnat national ont vu leurs efforts récompensés. C’est le cas de Oscar Barro qui a reçu le sabot du meilleur coach de l’année, de l’EFO qui a reçu le sabot de la meilleure défense, de l’USFA qui est reparti avec le sabot de la meilleure attaque, de Baba Zongo de l’EFO désigné meilleur gardien de l’année. Des sabots d’hommage ont également été remis à des personnalités qui ont fait le beau jour du Fasofoot et qui, présentement ne sont plus de ce monde. C’est le cas de Issiaka Ouédraogo et de Joseph Dabiré. Le promoteur des sabots d’or, Issiaka Ilboudo s’est réjoui pendant son discours d’avoir réussi le pari de l’organisation. Il n’avait d’autres mots que des remerciements qu’il a adressés à l’endroit de tous ceux et toutes celles grâce à qui la cérémonie des sabots d’or a été une réalité. « Nous avons pu dans des conditions très difficiles tenir la manifestation et cela me réjouis énormément. Je dis dans des conditions très difficiles parce que nous n’avons pas reçu un soutien conséquent mais comme c’est une première édition, je crois que dans les années à venir ce sera mieux que cela » a dit le promoteur des Sabots d’or qui a lancé un appel aux opérateurs économiques, aux acteurs du football et aux personnes de bonnes volonté à soutenir son initiative. On note que la soirée a été coparrainée par le ministre des Sports et des loisirs, Yacouba Ouédraogo et le 3e vice président de la Fédération burkinabè de football, Vincent Kambiré. Elle a connu la présence de nombreux journalistes sportifs.


Articles similaires

ENTREPRENARIAT ET CITOYENNETE : la Fondation Tony Elumelu et le PNUD volent au secours des jeunes du Sahel

Afriyelba

Fonds de développement culturel: le DG explique les raisons du rejet de certains dossiers

Afriyelba

USA: Découvrez le portrait de Malia Obama

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR