4 August 2020

SOKO FESTIVAL : Retour sur le 2e jour à l’institut Burkinabé.

Partager
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages

Après avoir rempli toutes ses promesses à l’espace Napam Beogo, la quatrième édition de Soko festival s’est déportée du 10 au 12 janvier dernier à l’institut Burkinabé Georges Kaboré pour trois jours de show non-stop. Le plateau artistique du 11 janvier a été assuré par plusieurs artistes talentueux comme Bethéo et la formation Sitala Kounou.

Le 11 janvier, la cour de l’institut Burkinabé Georges Kaboré a été pris d’assaut par un public venu des quatre coins de la ville de Ouagadougou mais aussi de Bobo Dioulasso et de l’étranger. Tous étaient présents pour vivre les prestations du 2e jour de Soko festival à l’institut Burkinabé. A l’entame de la soirée, la formation Jazzpel a confortablement installé les festivaliers avec ses harmonies jazz et gospel.

Le public a beaucoup apprécié les prestations des groupes programmés

C’est en total union que le public de Soko festival a chanté avec ce groupe dont les compositions et les arrangements convergent vers des rythmiques et des sonorités Africaines. La troupe traditionnelle Korole Yelen s’est par la suite, invité sur la scène de l’institut Burkinabé, pour montrer aux uns et aux autres que la dimension de son art ne se limite pas seulement à l’animation des mariages. Après Korole Yelen c’était au tour du groupe Sitala Kounou de montrer toute ses  potentialités artistiques. Trompettistes, guitariste, batteur, joueur de piano etc. ont harmonisé leurs mélodies pour permettre au leader vocal de faire voyager le public avec sa voix enveloppante.

Avec Sitala Kounou le show était au rendez-vous et le public a rempli sa part du contrat qui est d’acclamer les artistes. De plus, il faut noter que le 11 janvier le public de Soko festival a eu l’occasion de voir Betheo sur scène. Avec ses textes en Mooré, Gourounsi, Français, et Anglais l’artiste a exhorté son public a cultivé l’amour, gage de toute cohésion sociale.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Partager
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR