Recent Posts
a
18 November 2018

Tour du Faso 2018 Aziz Nikiéma privilégie l’intérêt collectif

Cela faisait 2 éditions successives du Tour du Faso qu’Aziz Nikiéma s’imposait sur l’étape de Bobo. L’Etalon cycliste avait même pris rendez-vous avec ses supporters ce jeudi 1er novembre au départ d’Orodara. Le terrain commandant la manœuvre, le jeune soldat a dû privilégier l’intérêt de son équipe au détriment de son ambition personnelle. 

Aziz Nikiéma avait promis aux Bobolais de s’imposer dans la ville de Sya. C’était d’ailleurs devenu une tradition pour le caporal de l’armée burkinabè de dégainer sur la ligne d’arrivée à Bobo. Il l’avait réalisé lors des 2 dernières éditions.  Du coup, il était très attendu ce jeudi matin. Mais ce que le jeune militaire de l’infanterie miliaire avait oublié, c’est que, comme le dit le jargon lié à l’armée, «c’est le terrain qui commande la manœuvre.

La menace qui pesait sur le porteur du maillot jaune Mathias Sorgho, était telle qu’il fallait rester très stratégique dans le peloton. Du coup, Aziz s’est vu attribué un rôle de lieutenant, c’est-à-dire protéger son leader Sorgho. «Les conseils étaient clairs aujourd’hui,  pas de prise de risque au point de porter préjudice au maillot jaune. Etant dans la même équipe, je travaille pour mon champion. Et j’avais l’obligation de rester à côté de lui pour qu’en cas de panne, que je puisse le porter assistance. Il ne faut pas être gourmand. C’est bien de gagner une étape, mais le plus important c’est de gagner le Tour. Je sais que les Bobolais m’attendaient, mais bon, je leur demande de m’excuser car j’avais une autre mission.

On va d’ailleurs travailler comme ça jusqu’à la dernière étape. Maintenant, s’il y a la possibilité de tenter quelque chose je pourrai en ce moment essayer une prouesse individuelle» s’est longuement expliqué Aziz Nikiéma.

Zanga Camara sur la route du tour

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR