Recent Posts
a
10 December 2018

1RE EDITION DU TOURNOI DE L’ESPOIR : La jeunesse de Wemtenga dit non à la drogue

La jeunesse unie de Wemtenga a organisé, le 5 août 2018, la 1re édition du tournoi de l’espoir. Placée sous le thème : « Défi d’une jeunesse unie face au fléau de la drogue », cette compétition a pour objectif d’occuper sainement la jeunesse du quartier et au-delà, celle du Burkina pendant les vacances scolaires.

C’est sous le regard de la Première dame du Burkina, Sika Kaboré, que s’est effectué le lancement de la 1re édition du tournoi de l’espoir, le 5 août dernier, sur le terrain de l’école Wemtenga. Cette initiative du collectif, « Jeunesse unie de Wemtenga » vise à créer un cadre d’épanouissement saint pour les jeunes de la ville de Ouagadougou et partant, celle du Burkina Faso. Et, à l’occasion, la population de Wentenga est sortie massivement. Comme un seul Homme, elle est sortie pour dire non à la drogue !

En effet, selon Charlemagne Ouédraogo, co-parrain de l’activité, la drogue aujourd’hui, est un phénomène qu’il faut combattre eu égard aux nombreux inconvénients, physique, sociale et économique que sa consommation engendre. Entre autres, dira le co-parrain, la baisse des potentialités intellectuelles et physiques, une dépravation des mœurs, une désintégration de la cellule familiale et l’augmentation des maladies cardio-vasculaires. Sur le plan économique, a-t-il ajouté, le désastre occasionné par la consommation de la drogue est aussi impressionnant avec l’effritement du tissu économique, l’incapacité de travailler et le désœuvrement.

Le promoteur du tournoi, Cheick Omar Zongo, en rouge

Comme pour étayer les propos du co-parrain, Mme Dipama, porte-parole des mamans du quartier a aussi indiqué que la consommation de la drogue est l’un des facteurs qui fait dérouter la jeunesse. Profitant de la tribune qui lui a été offerte à l’occasion du lancement du tournoi de l’espoir, elle a invité les autorités à les aider dans l’encadrement des enfants. Car, dit-elle, l’enfant qui réussit fait le bonheur de toute la nation.

C’est d’ailleurs en cela que Charlemagne Ouédraogo, a salué l’organisation d’un tel tournoi qui, pour lui, est une activité d’intérêt majeur qui ne se discute plus. « Le thème, en plus d’être pertinent est d’actualité car, la consommation de drogue est une réalité et est de plus en plus inquiétant », a insisté le co-parrain. Pour protéger les jeunes il convient, en sons sens, de les sensibiliser au sein de la famille en créant un climat de confiance et de dialogue. L’école peut aussi jouer un rôle important dans la prévention et, le sport, à travers ce tournoi, toujours selon le co-parrain, est une opportunité pour faire passer le message sur les méfaits de la drogue.

L’ensemble des acteurs qui se sont engagés pour lutter contre la drogue à travers le tournoi de l’espoir

Embouchant la même trompette, l’épouse du président du Faso, Sika Kaboré, a indiqué que la consommation de la drogue nuit à l’épanouissement de la jeunesse. Et, l’un des engagements qu’elle a pris, a-t-elle dit, c’est de lutter contre ce fléau au niveau scolaire. En cela, elle a salué l’initiative de la jeunesse unies de Wemtenga d’organiser un tournoi afin d’occuper sainement la jeunesse.

A noter que le lancement du tournoi s’est également effectué avec un match qui a opposé l’équipe de jeunes talents à celle de Espoir de Dassasgho. A lire également le déroulement de ce grand match sur votre site Afriyelba.

Adama SIGUE

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR