Recent Posts
a
20 September 2019

ALTITUDE NAHOURI : le Kenyan MBURU John arrive 1er, le 1er burkinabè 11e

Partager
  • 74
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    74
    Partages

La compétition internationale d’athlétisme, Altitude Nahouri, a encore gagné son pari avec la tenue de la 11 ème édition qui a eu lieu ce samedi 08 juin à Po dans la province du Nahouri. C’était en présence de Abdoulaye Mossé venu représenter le patron de la présente édition, Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée Nationale du Burkina, du co-président Alpha BARRY, Ministre des affaires étrangères et de la coopération régionale et de Azoupiou Daouda, Ministre des sports et des loisirs. Des plus de 300 athlètes inscrits de plusieurs pays africains , c’est le Kenyan Mburu John qui tiré son épingle du jeu. Retour sur une course très bien enlevée qui a tenue toutes ses promesses. 

Les athlètes, venus de plusieurs pays d’Afrique, à savoir le Nigéria, le Niger, le Togo, la Cote d’Ivoire, le Cameroun, le Maroc, le Mali et le Kenya, étaient plus de 390 à convoiter le drapeau de la victoire de la onzième Altitude Nahouri fixé au sommet des 447 mètres du Pic. Parti de la place Némaro de Po à 8 heures sous un soleil clément, après les consignes du comité d’organisation, le peloton prend  la direction du plus grand sommet de la province du Nahouri. Après 30 minutes de course, un écart de distance très important se crée entre les amateurs et les vrais convoiteurs du drapeau. Ce fut le cas du Kenyan MBURU John, tête du peloton, qui a laissé plus d’un kilomètre entre lui et son poursuivant direct.

 

Et la donne ne change pas  jusqu’au pieds du pic. Sous les applaudissements bien nourris
des riverains venus de toute part pour suivre l’évènement, le kenyan est arrivé solitaire. D’une montée raide, il a en  1 heure 17 minutes 02 secondes, décroché le drapeau du point d’arrivée. « J’ai un bon sentiment, permettez-moi de dire que ce que nous avons vu est bien.
L’itinéraire est très bien, j’apprécie cette façon de nous distribuer l’eau sur la route. Tout était bien y compris l’organisation », s’est réjoui John qui a participé pour la première fois à cette compétition . Et pour parvenir à ce résultat positif, le successeur de Shadrack Kipkogey, son compatriote, a dit avoir travaillé dur avec son équipe pendant longtemps. Il a été suivi par le Togolais Kombaté Moipaet du marocain Abderrahmane El Moudjiba qui sont arrivés respectivement en 1 heure 20 minutes 22 secondes et 1 heure 21 minutes 54
secondes.

Les Athlètes par ordre d’arrivée

La première femme à devancer les autres coureurs était Cezono Meli Angèle Aristide du Cameroun. Quant au premier burkinabè, il est arrivé onzième avec un chrono de 1 heure 28 minutes 08 secondes. Il s’agit de Cissé Yacouba. L’un des pays qui s’est bien illustré dans cette onzième édition est le Niger qui a décroché 5 des 10 premières places. Et selon Abdoulaye Mossé, le représentant du patron de la présente édition, la particularité de ces onze ans de Altitude Nahouri est aussi la participation de nouveaux pays comme le Cameroun et le Nigéria et le fait que les burkinabè et plus particulièrement la jeunesse de la ville de Po se sont intéressés davantage à ce sport. Il a promis que la présence de l’Assemblée Nationale sera constatée d’une manière positive dans la prochaine édition. « Si le Ministère des Sports et des Loisirs inscrit Altitude Nahouri dans son budget, c’est avec plaisir que l’Assemblée National va le valider », a-t-il dit.

Les officiels à la cérémonie d’arrivée. On reconnait le ministre burkinabè des sports (en chapeau) et Abdoulaye Mossé (juste après le ministre)

Daouda Azoupiou pour sa part, s’est réjoui de la tenue de cette onzième édition qui « a tenu toutes ses promesses ». Il a dit qu’il s’engage avec la Fédération Burkinabè d’Athlétisme « à améliorer la compétition pour qu’un jour elle soit autonome financièrement » afin de pouvoir faire face à ses besoins financiers et matériels. Le promoteur, Ouézzin Louis Oulon, a, quant à lui, fait noter que le paradoxe est que la compétition grandit mais ses moyens financiers restent toujours embryonnaires. En attendant donc la remise des prix officiels aux 10 premiers arrivants en direct sur la RTB ce dimanche 9 juin à 21 heures, les parrains et les sponsors ont laissé parler leurs cœurs sur place avec des prix spéciaux. Des enveloppes financières allant de 25 000 à 1 000 000 de francs CFA et des
attestations de participation ont été données aux athlètes qui sont allés « Plus haut et plus vite »
dans cette onzième édition de Altitude Nahouri.

La première dame à arriver est Camerounaise

Abatidan Casimir Nassara


Partager
  • 74
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    74
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR