4 August 2020

ART DRAMATIQUE: Au Théâtre Soleil, les enfants vous en mettent plein les yeux.

Partager
  • 92
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    92
    Partages

Les élèves qui ont bénéficié de la formation en jeu d’acteur du projet <Graines d’espoir> ont fait vivre des moments de fortes émotions au public, ce samedi 25 mai  2019, au siège de Théâtre Soleil. C’était à l’occasion de la clôture des activités du projet.  La cérémonie a eu lieu en présence du Maestro Ildevert Médah.

Usage du faux, favoritisme, mensonge, corruption, tous ces maux  qui animent la société Burkinabé actuelle ont été mis à nu ce samedi, par les enfants qui ont participé à l’atelier de théâtre du projet <Graines d’espoir>. Selon Thierry Oueda directeur général de Théâtre Soleil, les enfants ont eu l’idée de denoncer la corruption et les formateurs dont il fait parti ont intervenu pour ecrire le texte de la pièce théâtrale avec les enfants.

Le Maestro Ildevert Meda était présent à la clotûre des activités du projet

Au delà de la dénonciation de la corruption, les enfants ont voulu également rendre hommage aux forces de défense et de sécurité, ajoute Thierry Oueda. Sur ce dernier volet d’hommage à la grande muette, le public a eu l’occasion de voir sur scène des gendarmes acquis à la cause de la justice et de la transparence qui ont travaillé à démasquer une bande de corrupteurs. Par ailleurs il faut noter que <Graines d’espoir qui est un projet d’éducation artistique des élèves a , au delà du théâtre, permis à une centaine d’enfants de toucher à l’art de la danse, du dessin, et de s’initier aux instruments traditionnels de musique comme le djembé, le balafon, le doum-doum. Thierry Oueda nous a confié aussi que sa structure a recu en octobre plus de 410 enfants de 22 écoles publics et privées, mais 110 ont pu suivre les cours jusqu’à la cloture en mai, le reste ayant abandonné en cours de chemin. Par la suite Ildevert Medah a pris la parole au nom de l’equipe administrative et artistique de Théâtre Soleil pour signifier que, l’objectif des différents atéliers n’est pas de faire des enfants des artistes, mais de travailler à fournir des citoyens épris de patience, d’amour de l’autre, d’esprit de partage et de vivre ensemble à la société Burkinabé de demain. < Chaque pétit instant que les enfants ont passé ensemble pour trouver des mélodies, des pas de danse, ou pour raconter des histoires, chacun de ces instants est precieux pour le vivre ensemble.> a déclaré le Maestro. Du coté des enfants la joie était perceptible sur les visages, après 8 mois de communion avec les arts et la culture.

 

Ils sont sortis nombreux pour suivre la performance des enfants

Abdoul Fattah Bonkoungou, élève en classe de 6ème au lycée municipal Vénégré a joué le rôle du gendarme chef dans la pièce de théâtre. Il a affirmé que sa participation à <Graines d’espoir> l’a permis de vaincre sa peur de s’exprimer en public. Rappelons que le projet en question existe depuis 2015 et a favorisé l’ accès à l’art à plusieurs élèves.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Partager
  • 92
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    92
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR