Afriyelba
A la Une

ASSOCIATION DANYA DES CINEASTES AFRICAINS: Une caravane de projection de films pour sensibiliser les populations rurales


Une caravane de projection de films éducatifs dans les communes rurales du Burkina Faso; c’est la trouvaille de l’Association Danya des cinéastes africains (ADCA) pour apporter aux régions isolées d’Afrique la possibilité de découvrir un moyen de communication, de développement, de compétitivité et d’information. Au cours d’une conférence de presse tenue hier 14 mars au siège de l’association, les responsables ont donné les grandes lignes de cette caravane prévue du 15 au 20 mars dans la Boucle du Mouhoun et présenté leur association qui tient là, sa première activité.

Les villages de Dissi, Da, Dalo, Gousson et de Kouy sont les localités de la région de la Boucle du Mouhoun qui ont été choisies pour accueillir la première caravane de l’Association Danya des cinéastes africains. Durant cette caravane, le président de l’ADCA, Harouna Drabo explique que des films éducatifs seront présentés, des forums-débats organisés autour du thème de l’édition qui porte sur l’écocitoyenneté. Parallèlement ajoute-t-il, un concours d’écriture, de lecture et de dessin seront organisés en faveur des élèves du CP1 au CM2 des villages qui seront traversés.

Les 3 meilleurs élèves de chaque classe seront parrainés par l’Association selon les conférenciers qui sont venus pour la plupart de la France où ils résident. La caravane partira donc aujourd’hui 15 mars dans la boucle du Mouhoun et prendra fin le 20 mars prochain. Les populations desdites localités sont invités à sortir massivement pour réserver un accueil chaleureux à l’équipe et pour participer aux activités qui seront organisées en leur faveur.

ass
Harouna Drabo (à droite) est le fondateur de ADCA

L’Association Danya des cinéastes africains est une association à but non lucratif qui a été porté sur les fonds baptismaux en 2011 à Ouagadougou au Burkina Faso. Quatre ans plus tard, son  homologue français à Marseille en France voit le jour. Fondée par un jeune cinéaste burkinabè du nom de Harouna Drabo, l’association a réussi à fédérer plusieurs regroupements de cinéastes, de réalisateurs et d’autres associations qui sont des membres à part entière. Le but principal de l’ADCA est d’offrir aux régions isolées d’Afrique, la possibilité de découvrir un moyen de communication, de développement, de compétition et d’information.

Yannick SANKARA


Articles similaires

Tennis: Le Burkinabè Yannick SANKARA sacré champion au USA

Afriyelba

FRERE MALKHOM: « Je vis bien ma nouvelle carrière…. »

Afriyelba

Hugues Fabrice Zango sera en live streaming avec nous ce soir

Afriyelba

1 comment

drabo harouna Juil 5, 2017 at 17 h 47 min

VIVE LA CULTURE

Reply

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR