Afriyelba
Mode

Bananwoudia, le premier album de 18 titres de Flowman Boy est sorti ce 27 novembre 2023.


Flowman Boy a été révélé au public burkinabè grâce à son titre  »Talf teedo » devenu viral juste après sa sortie en 2021. L’artiste est considéré depuis comme un espoir de son genre musical qui est le rap. Après une période de silence différemment interprétée par les observateurs, Flowman Boy répond de la plus belle des manières avec un album de 18 titres qu’il a présenté à la presse ce lundi 27 novembre 2023.

Flowman Boy était accompagné par son staff lors de la dédicace.

Intitulé  »Bananwoudia », ce premier album de Flowman Boy qui voit le jour après dizaine de single qui ont mis en orbite le jeune rappeur burkinabè.  »Bananwoudia » est le nom du sixième arrière grand père de Flowman Boy. Donner ce nom à son tout premier album est une façon pour l’artiste de marquer son attachement à ses racines.« Je veux à travers cette oeuvre valoriser la culture noire et africaine. L’album parle de la société de la société et des réalités que nous vivons» a-t-il confié. Les 18 titres qui composent le premier album de Flowman Boy sont chantés principalement en mooré et aussi en français et dioula. Les différentes rythmiques sont le rap, le raaga, le reggae, le dance hall et la variété. L’album a connu la participation de figures importantes de la musique burkinabè à savoir Kisto Koinbré sur le titre  »Retour aux sources », David le combattant sur le titre  »Sagwanré » et Kayawoto sur le titre  »Lika tara Panga ».  »Bananwoudia est une étape charnière pour le natif de Ouahigouya qui entend a travers son art s’adresser à toutes générations et faire voyager la culture burkinabè hors de nos frontières. Il est resté fidèle à son flow authentique et aborde certains sujet sensible sans langue de bois.

Le CD a été remis à celui qui a payer 55 CD a auteur de 275000 francs CFA.

 

La dédicace de l’album Bananwoudia a connu la participation de plusieurs artistes, amis et proches de l’artiste. Venus nombreux soutenir l’artiste, il n’ont pas fait dans la dentelle. Ils ont en effet payer plus de 200 CD et clé USB sur le champ. Le CD d’or est revenu à celui qui a payé 55 CD d’une valeur de 275000 frans CFA. Les journalistes n’ont pas manqué de revenir sur les thèmes  »Kouga » et  »Lika tara Panga » qui reviennent régulièrement dans ses chansons, donnant à l’artiste la réputation de recourir à des pratiques occultes pour s’imposer. La Flowman Boy est clair. «Je dois mon succès à mon travail , aux bénédictions de ma maman et à Dieu. Et les paroles que je prononce dans mes chansons n’ont rien de mystiques» a-t-il expliqué. Le dernier acte de la conférence de presse a été une prestation offert à ses invités par l’artiste.

Flowman Boy a clôturé la conférence de presse par une prestation.

Flowman Boy a clôturé la conférence de presse par une prestation.

 

Les Tubalcains comme l’artiste appelle les mélomanes sont invités à se procurer l’œuvre qui est disponible en CD et clé USB à 5000 francs CFA. L’album est également disponible sur youtube et les plateformes légales de téléchargement.

 

Par Wend Kouni


Articles similaires

Côte d’Ivoire: Suy Fatem, nouvelle reine de la beauté

Afriyelba

SIAO: Venez découvrir les merveilles de la marque Samara

Afriyelba

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR