31 October 2020

BURKIN’DAAGA 3 : c’est du 26 octobre au 1er novembre 2020

Partager
  • 19
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    19
    Partages

L’une des innovations majeures de la 3e édition Burkin’Daaga ou la Foire du « Consommons local » est l’ouverture de quelques stands dédiés aux pays de la zone UEMOA. Du reste, c’est l’information qui a été donnée par les organisateurs, ce 1er septembre à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse.

Selon Abdoul Kader Kondombo, la foire réunira un ensemble d’expertises dans plusieurs domaines.

Prévue pour se tenir en mars dernier, c’est finalement du 26 octobre au 1er novembre 2020 que se tiendra à Ouagadougou, dans la cour du FESPACO, la 3e édition de BURKIN’DAAGA ou foire « Consommons local ». Ce report est du à la volonté du gouvernement d’interdire, le 11 mars 2020, les manifestations et regroupements « d’envergure nationale et internationale » à cause de  la maladie à Coronavirus. Le thème retenu pour la présente édition de la foire qui se veut un cadre de promotion des produits locaux est « Process, innovation et transferts technologiques : quelles stratégies nationales pour intégrer les chaines de valeurs régionales et internationales? ». Des expositions/ventes, des animations musicales, des formations, des panel-débats, des dégustations de mets locaux, des projections cinématographiques d’œuvres Burkinabè sont au rendez-vous de la présente édition. La foire réunira un ensemble d’expertises dans l’univers de l’agro-alimentaire, l’industrie, l’art, des équipements et procédés, des emballages et conditionnements, de la qualité et de l’hygiène, selon Abdoul Kader Kondombo, président du comité d’organisation. Pour cela, elle ambitionne de mobiliser environ 200 exposants de marque « afin de répondre aux besoins des producteurs à tous les niveaux de la production ». Le tout dans un esprit de recherche de solutions innovantes pour contribuer à améliorer la performance de productivité des entreprises.

Les hommes et femmes des médias étaient bien mobilisés pour relayer l’information

La foire, en trois ans d’existence déjà, a permis à plus d’une centaine d’entreprises Burkinabè de se faire voir au niveau national et international, et de ce fait améliorer leurs chiffres d’affaires, à en croire à Ibrahim Akim Ouédraogo, président de l’association Burkina WA MÈDÔ, l’organisation promotrice de la foire. Pour cette édition les coûts de location des stands vont de 70000 à 200 000 selon le standing. Et la demande dépasse déjà l’offre. « A la date d’aujourd’hui nous avons déjà plus de 100 stands réservés et les gens continuent de nous appeler pour  faire des réservations par des payements électroniques », a précisé Akim. Plus de 50 millions de francs CFA sont mobilisés pour la 3e édition du Burkin’Daaga. Elle est parrainée par Sa Majesté Wogd Razang-Naaba Poulma, président de la Délégation consulaire régionale du Centre-ouest et placée sous le Haut patronage et le patronage, respectivement du président de l’Assemblée nationale, du ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles et la présidence du ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat.

Abatidan Casimir Nassara

 


Partager
  • 19
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    19
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR