Afriyelba
A la Une

Direction d’acteurs : le métier au cœur d’un panel au FESPACO


A l’occasion de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), un panel a été organisé, le jeudi 2 mars 2017, sur le métier de direction d’acteurs de cinéma. Ce panel a été initiée par la maison « Taab Yiinga Production » avec le soutiens de grands acteurs de cinéma et du théâtre.    

La maison « Taab Yiinga production » ambitionne d’amener le monde à faire le cinéma au Burkina Faso. Cette vision justifie, selon son manager général, Rachele Mari-Zanoli, l’initiative du panel animé le 2 mars dernier dans le cadre du FESPACO 2017. Ce panel vise à réfléchir sur une problématique qui semble se poser avec acuité dans le domaine du cinéma. Il s’agit de la direction d’acteurs qui reste, a-t-elle reconnu, un métier peu connu, non valorisé, «orphelin ». D’où l’opportunité de se pencher sur ce métier afin de mieux comprendre les problèmes liés et les pistes de solutions pour rectifier le tir.

Du reste, le thème de la 25ème édition de la fête du cinéma africain qui se déroule dans la capitale burkinabè prône la réflexion sur la « formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel ». C’est en cela que le panel sur la direction d’acteurs vient à point nommé  car il donne l’occasion, foi de Rachelle Mari-Zanoli, de discuter du problème dans le but de faire de meilleurs films et d’augmenter leur qualité. Pour atteindre cet objectif, il a été fait appel à des acteurs expérimentés dans les rangs des panélistes dont le maestro, Ildevert Médah et d’autres figures de proue du cinéma et de théâtre comme Alain Héma, Laure Guiré, Hyacinthe Kabré. Ces panélistes développent leurs arguments sur la préoccupation liée à la direction d’acteurs avec le plus souvent des exemples concrets tirés de leur expérience professionnelle.

Les participants au panel ont suivi avec beaucoup d’attention les communications

Certains d’entre eux comme le maestro Ildevert se lève parfois en gesticulant comme s’il était effectivement sur scène, question de mieux faire comprendre à l’assistance. Pendant ce temps, la  modération était assurée par le grand scénariste et producteur, Noraogo Sawadogo. Pour lui, le panel revêt d’une importance capitale. « On connait beaucoup de métiers : scénariste, réalisateur, mais quelque part, il y a une pratique, une compétence que l’on ignore et qui n’est pas suffisamment valorisée à savoir la direction d’acteurs. On a réuni des compétences pointues sur la question pour partager les expériences. C’est quoi la direction d’acteurs ? Comment se sentent-ils en tant que comédiens lorsqu’ils sont en situation de tournage ? Sont-ils dirigés ou pas ? S’ils ne sont pas dirigés, qu’est-ce qui se passe et comment faut-il faire ? Qu’est-ce qu’il faut dire et surtout comment faire cette dualité, cette relation entre le réalisateur et l’acteur au plus haut sommet » a expliqué le modérateur, le « scénario du film » du panel du jour.

Et d’ajouter que cet exercice profite au cinéma qui gagne car aujourd’hui, le reproche principal fait aux productions réside, a-t-il dévoilé, dans le fait que l’on sent que les acteurs ne sont pas suffisamment maîtres de leurs personnages. Ils ne rendent pas,  a déploré Noraogo Sawadogo, ce qui aurait pu être quelque chose de fondamental, c’est-à-dire la puissance en eux qui fait qu’il cesse d’être une personne pour devenir des personnages. Toute chose qui a amené l’artiste comédien, Fayçal Léon Soura, à reconnaitre l’intérêt du panel  « C’est une très belle initiative parce que l’on ne voit pas cela très souvent au Burkina Faso. On a besoin de cela et il faut multiplier de telles actions où l’on apprend beaucoup et ça nous permet de donner plus de professionnalisme dans notre manière de jouer dans les films ». Ce motif de satisfaction de l’artiste comédien anime également Rachele Mari-Zanoli qui a initié le panel avec le soutien de la comédienne, Mouna Diagne et d’autres acteurs du 7ème art au Burkina Faso.

Saïdou Zoromé


Articles similaires

Josey – You Galoh: nouveau clip

Afriyelba

Lil Wayne fiancé à une top-modèle australienne, La’Tecia Thomas !?

Afriyelba

Festival Afrobeat 2018: Espoir 2000 boucle la boucle en beauté

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR