16 January 2021

ELECTION DU PRESIDENT DE LA FBF : Lazare Banssé veut faire du Burkina Faso une nation de football

Partager
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Partages

C’est le 22 Août prochain qu’aura lieu l’élection du Président du bureau exécutif de la Fédération burkinabè de football (FBF) à Bobo Dioulasso. Pour la circonstance, les candidats affutent déjà leurs armes. Ainsi, Lazare Banssé, l’un des candidats à ce poste, a présenté, ce 08 août à l’hôtel Laïco Ouaga 2000, son programme de campagne à la presse. C’était en présence du président sortant Sita Sangaré, de présidents de ligues et d’anciennes gloires du football du pays des Hommes intègres.  

Améliorer l’environnement du football Burkinabè est l’un des points du programme de Banssé.

Améliorer l’organisation du football burkinabè, accroitre l’offre en infrastructures et équipements, promouvoir le football féminin en augmentant les subventions des clubs féminins, mobiliser et diversifier les sources de financement du football, ce sont là quatre points sur huit du programme de campagne du candidat Lazare Banssé à l’élection de la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF), présentés à la presse, ce samedi 08 août à Ouagadougou.

Le candidat a reçu le soutien et la bénédiction des chefs coutumiers, ….

Selon l’ex PCA de l’EFO, deux grands axes constituent les fondements de son programme. Il s’agit de la poursuite des actions engagées « sous le leadership » du président sortant, Sita Sangaré, d’une part et la mise en place de grands chantiers de développement du football burkinabè au plan international, d’autre part. Pour ce faire, Lazare Banssé compte donc trouver un modèle économique aux clubs, vendre le football burkinabè, rencontrer les patrons d’entreprises pour le sponsoring. Pour lui, s’il venait à être élu président de la FBF au soir du 22 août, il ne sera plus question que les joueurs soient payés par billetterie. « Il faut les payer régulièrement et leurs donner la chance de pouvoir avoir des prêts en banque grâce à leurs contrats de un ou deux ans », a-t-il déclaré. Le prétendant au poste de Sita Sangaré ambitionne aussi d’organiser à nouveau une CAN au Burkina Faso. Toute chose qui passe par la normalisation de « nos infrastructures sportives », notamment les stades de football. « Nous avons les hommes qu’il faut pour organiser une CAN. La ressource humaine qualifiée est là », a-t-il dit. C’est pourquoi, il projette de faire former environ « 2000 cadres de football » y compris des entraineurs et des arbitres à travers des signatures de partenariats avec d’autres pays. Mais avant de dérouler ce programme, Monsieur Banssé a demandé une minute de silence en mémoire de son Directeur de campagne, Moustapha Semdé décédé il y a de cela quelques jours. En outre, il a tenu à rendre hommage à Sita Sangaré, présent dans la salle et qui, à l’en croire, a un bon bilan, après ses huit ans passés à la tête de la FBF.

…plusieurs personnalités et cadres du football burkinabè.

Selon lui, les récompenses des instances internationales du football, notamment de la CAF et de la FIFA sont le fruit de ce bilan positif. Le frère aîné de l’international Burkinabè Aristide Bancé ne compte pas cependant y arriver seul. C’est pourquoi 10 présidents de ligue, des anciennes gloires du football burkinabè, des chefs coutumiers et plusieurs personnalités, sont venus le soutenir. C’est par ce programme donc que Lazare Banssé veut « Faire du Burkina Faso une grande nation du football », selon son slogan de campagne.

Abatidan Casimir Nassara

 


Partager
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR