Afriyelba
A la Une Musique

FASO ACADEMY 2015: STEPHANE KOFFI A PRIS SA CHOSE


« Je suis venu ce soir faire un concert et non une compétition » a promis Stéphane Koffi, candidat finaliste de Manga au public du Palais de la culture et de la jeunesse Jean Pierre Guingané . Le moins que l’on puisse dire est que ce jeune ivoirien de 26 ans a tenu sa promesse; mieux il a fait un spectacle tout comme les autres finalistes d’ailleurs. 2e candidat à se produire lors de la première partie après Cendrine Dieni la candidate de Kaya, Stéphane Koffi a fait le show au grand bonheur des nombreux invités qui ont fait le déplacement dans la salle.

Avec une grande assurance au niveau de sa voix, une bonne maîtrise de soi, une parfaite occupation de la scène et une excellente communion non seulement avec le public mais aussi avec l’orchestre Djongo Système de Bil Aka Kora, stéphane koffi a mis tout le monde d’accord sur la chanson imposée de Candy Guira: « Vie chère » malgré la barrière de la langue ( la chanson est en mooré).

Et que dire de sa composition personnelle dont le titre est « Un nouveau soleil se lève pour le Burkina ».   Félicitant les Burkinabè pour l’insurrection réussie,  le monteur vidéo de profession, les as invités à travailler de sorte que plus rien ne soit comme avant. Il n’en fallait pas plus donc pour faire naître une grande émotion dans la salle et séduire les membres du jury. « Il y a rien à dire; c’est impeccable, je te donne 9 et 9 dans les deux chansons » a noté Jacques Sankara. 9 et 9 sont également les notes données par Abraham Abasagué qui a trouvé un Stéphane Burkinabè et non Ivoirien. Quant à Jean Yves Bayala le 3e membre du jury 8 et 8 ont été les notes données.

L’autre candidate qui a émerveillé le public est Yelkouni Laeticia, la plus jeune des finalistes. Encouragée par son fan club, cette jeune fille de 18 ans a tout simplement été formidable lors de ces prestations. « Tu es une tigresse de la scène ». « Tu as une voix forte qui dégage beaucoup d’émotions ». Tu as du pouf » sont, entre autres, les appréciations faites par les membres du jury à l’élève de la classe de seconde qui a eu la merveilleuse idée de demander une minute de silence pour rendre hommage aux martyrs de l’insurrection et du coup d’Etat manqué.

Des martyrs à qui elle a dédié sa chanson personnelle Paix dans un rythme warba et Wire. En plus de ces deux finalistes, les autres à savoir Ben Ouédraogo de Dori, Alix Nassa de Ouaga et Cendrine Dieni de Kaya ont fait le show avec le public sous les regards plaisants des ministres de la culture et du tourisme et de celui de la communication porte parole du gouvernement, de la directrice générale de la RTB et de bien d’autres invités de marque.

A l’issue de leur passage en chanson imposée,personnelle et au choix, au classements général des points, Stéphane Koffi,  est arrivé premier avec une moyenne de 17, 32 sur 20. Il est suivi de Yelkouni Laeticia qui a obtenu 16, 88 de moyenne. Les deux autres filles à savoir Cendrine Dieni et Alix Nassa sont arrivées ex-æquo  avec 14, 42 de moyenne. La dernière place a été occupée par le candidat de Dori Ben Ouédraogo avec 14,20 de moyenne.

Si Stéphane Koffi a été le préféré des membres jury, cela n’a pas été le cas au niveau du public qui a porté son choix à Yelkouni Laeticia. Avec plus de 3000 voix au niveau des votes elle a remporté le prix du public composé d’une moto. En plus de la moto, elle a empoché la somme de 1 million de F CFA offert par la RTB pour avoir occupée la 2e place. L’heureux gagnant de la soirée, Stéphane Koffi repart dans son pays avec 3 millions de F CFA, une moto offerte par EDIF WP, et un bon d’enregistrement d’un album de 10 titres offert par Seydoni Production. Ben Ouédraogo a reçu 200 000, Alix Nassa 300 000 et Cendrine Dieni 500 000 F CFA. La remise des prix a eu lieu matin dans les locaux de la télévision nationale.

Le ministre de la communication a félicité les organisateurs de l’émission à savoir la RTB pour la bonne organisation ainsi que les finalistes qui « ont été tous bons », et les a encouragés à poursuivre leur rêve: celui de devenir des artistes confirmés.


Articles similaires

Amedy Coulibaly, le « tueur de Montrouge »: Découvrez qui il est

Afriyelba

Le Burkina s’est séparé de Paul Put

Afriyelba

CANAL+ Burkina : Le quartier Pissy a désormais sa boutique CANAL+ Store

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR