Afriyelba
A la Une Musique

FEMUA 12: Quand Maria Bissongo rend hommage à A’Salfo et…


Elle était l’artiste la plus attendue à la soirée culturelle burkinabè de la 12e édition du festival des musiques urbaines d’Anoumabo. Maria Bissongo à qui nous faisons allusion, invitée officielle à la présente édition du FEMUA « a mis le feu » à l’Institut français de Côte d’Ivoire. Prestation en live comme elle en a l’habitude, elle a tenu en haleine les spectateurs qui, sans cesse, montaient sur scène pour danser avec elle. En plus de rendre hommage aux forces de défense et de sécurité du monde entier qui traversent  des périodes difficiles à cause des terroristes, aux femmes et de demander aux jeunes africains de toujours garder espoir quel qu’en soit ce qui leur arrivent, Maria a tenu à témoigner sa reconnaissance au groupe Magic Systèm grâce à qui elle est au FEMUA.

Et comme la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a, Maria s’est servie de sa suave voix pour dire merci à A’Salfo et à son groupe en reprenant la chanson  » Abou molo molo ». Touché par cette reconnaissance A Salfo a rejoint Maria sur scène et a chanté le morceau avec elle sous les regards plaisants  des ministres burkinabè de la culture Karim Sango et du commerce Harouna Kaboré. Bien avant que Maria ne monte sur scène, le public a été tenu en haleine par la troupe Bissa du Boulgou, Sali Z, de Frère Malkhom et des stylistes burkinabè dont Zeks style, Mami Sore et Céleste confection.

Frère Malkhom en pleine prestation

YS


Articles similaires

Côte d’Ivoire : Un arbitre corrompu trahi par… son téléphone

Afriyelba

« Dieu merci »: Nouveau son de Sidiki Diabaté

Afriyelba

Football : Les étalons enflamment les flames au stade du 4 août

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR