Afriyelba
A la Une Culture Humour Musique Société Sport

Festival des retrouvailles du Nahouri acte1: réunir les fils du Nahouri pour le développement de la province.


Réunir la jeunesse du Nahouri autour de la culture et du sport pour le développement de la province, tel est le leitmotiv du  »festival des retrouvailles du Nahouri ». Initié par Sapero distribution, cette première édition de l’évènement se déroulera du 31 mai au 2 juin 2024 à la place Neemaro de Pô, sous le thème  »Bâtissons ensemble le développement du Nahouri  ». Le comité d’organisation a animé ce lundi 27 mai à Ouagadougou une conférence de presse pour donner les grandes lignes de la manifestation.

Le comité d’organisation de la première édition du festival des retrouvailles du Nahouri était face à la presse ce lundi 27 mai.

Pendant 72 heures, la place Neemaro de Pô sera le théâtre de compétition de tirs à l’arc, de lutte traditionnelle, de maraca, de contes et de danse traditionnelle, sans oublier la grande scène qui réunira des artistes de renom. A côté de l’aspect festif, le festival posera selon le promoteur Damien Copia des actions pour contribuer à l’épanouissement économique des jeunes de la province. « Nous voulons dans un premier temps amener les jeunes du Nahouri a revenir à nos valeurs culturelles dans un premier temps. Ensuite nous appelons les fils du Nahouri à octroyer des bourses aux élèves de la province pour contribuer à leur formation. Enfin nous prévoyons mettre en place un fonds de la jeunesse pour la province du Nahouri. Beaucoup de jeunes finissent les études et n’ont pas de travail. Pourquoi ne pas s’auto employer? » a laissé entendre le promoteur du festival. Ce fonds sera constitué par les fils et filles du Nahouri jouissant d’une stabilité financière, vivant au Burkina ou à l’extérieur. «Ce fonds sera octroyé sans garantie et pour en bénéficier il suffit de présenter un business plan qui sera étudié au préalable. Nous mettrons à la disposition des entrepreneurs les compétences nécessaires pour la réalisation du projet et une fois que le projet commencera à marcher, 20% des dividendes seront reversés aux fonds pour que d’autres puissent en bénéficier » a ajouté Damien Copia.

Damien Copia, promoteur du festival des retrouvailles du Nahouri veut faire de cet évènement un levier du développement de la province.

La cérémonie officielle d’ouverture du festival des retrouvailles du Nahouri se fera le 31 mai à 15 heures à la place Neemaro de Pô, ensuite prendra place les différentes activités sportives et culturelles inscrites au programme de cette première édition du festival. « Nous allons permettre à la population de découvrir des spectacles en voie de disparition tel le conte qui permet de véhiculer nos valeurs. Il y aura aussi les danses populaires pour permettre aux populations d’esquiver des pas de danses traditionnelles et de se mesurer dans le cadre d’une compétition. Il y aura également la compétition du tir à l’arc et la compétition de maracana qui se déroulera sur une journée sans oublier les prestations des artistes modernes»;a détaillé le chargé de communication du festival, Ablabou Awoye.

Ablabou Awoye, chargé de communication du festival.

Les jeunes filles du Nahouri bénéficieront de formation en saponification pour pouvoir mener des activités rémunératrices et une formation en entrepreneuriat sera donnée aux jeunes étudiants afin qu’ils puissent entreprendre à la fin de leurs études pour échapper au chômage. Une belle programmation attend les festivaliers avec Smarty, Nourat et les Lions, Nabalum, Sofiano, Ismo Vitalo, Fadeen, Blem, Wiz Keuch, Wallilah Ouédraogo, Chacha Boss, Tony’s. Il y aura une dose d’humour avec LaJaguar et Momo L’intellectuel. Les artistes du Nahouri ne seront pas en reste. Il y aura Awetou, Kayah Bu, etc.

La première édition du festival des retrouvailles du Nahouri est parrainé par sa Majesté le Pô Pè, et a pour parrain artistique Zougnazagemda.

Par Wend Kouni. 


Articles similaires

IAM: Un club des marketeurs et communicateurs est né

Afriyelba

Eurovision 2019: les Pays-Bas vainqueurs, Bilal Hassani 14e

Afriyelba

BOUREIMA MAIGA, CONTRY MANAGER DE PROMASIDOR « Nos bouillons ONGA ont tout ce qu’il faut pour le bonheur des consommateurs »

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR