Afriyelba
A la Une Culture Humour Musique Société Sport

Festival des Retrouvailles du Nahouri : la première édition se tient du 31 mai au 2 juin sous le signe de l’unité des fils de la province.


Le top départ de la première édition du festival des retrouvailles du Nahouri a été donné ce vendredi 31 mai à Pô. L’évènement qui a pour thème  »Batissons ensemble le développement du Nahouri  » s’est fixé pour objectif de réunir la jeunesse de la province du Nahouri autour de la culture et du sport, pour la réalisation d’un idéal commun, le développement socio économique de la localité. Pendant 72 heures, le festival parrainé par sa Majesté le Pô Pè proposera chaque jour à partir de 15 heures des compétitions de lutte, de tirs à l’arc, de danse traditionnelle et de football. Son également au programme de cette première édition un plateau artistique alléchant, des formations professionnelles au profit des jeunes et la mise place d’un fonds de développement pour les entrepreneurs. 

La première édition du festival des retrouvailles du Nahouri a le soutien des garants de la tradition.

Le festival des retrouvailles du Nahouri est une initiative de Sapero distribution, une structure fondée par Damien Copia, fils de la localité. Le projet est bien accueilli par les premieres autorités de la province du Nahouri, présentes lors de la cérémonie d’ouverture pour marquer leur soutien à cette première édition. Le parrain sa Majesté le Pô Pè se dit prêt à accompagner le promoteur car ses objectifs sont nobles. «L’évènement de ce soir est à encourager dans la mesure où elle répond à un souci majeur du moment, le rassemblement et la cohésion sociale. Je remercie le jeune Damien Copia d’avoir eu cette initiative et je souhaite que des jeunes comme lui fassent la même chose et que par an nous ayons au moins deux à trois manifestations de ce genre pour contribuer à accélérer le développement de la province» a confié le parrain. Il a également saluer la présence massive des chefs couturiers de la province, preuve que la chefferie traditionnelle est redynamisée aujourd’hui.

Sa Majesté le Pô Pè, parrain de la première édition du festival des retrouvailles du Nahouri est satisfait de l’initiative.

Le promoteur du festival des retrouvailles du Nahouri nourrit l’espoir d’en faire un levier du développement de la province. Selon Damien Copia, le Nahouri a d’énormes compétences qui dans une synergie d’action donnera un coup de fouet au développement de la province. «Nous avons constaté que nous avons de la matière avec des compétences un peu partout dans le monde mais chacun évolue dans son domaine, nous ne collaborons pas. Alors que si nous mettons nos forces ensemble nous allons réussir à réaliser de belles choses pour la province », a laissé entendre Damien Copia. Ainsi au delà de l’aspect festif, le festival prévoit mettre en place un fonds social pour la jeunesse du Nahouri pour qu’après leurs études, les jeunes trouvent les moyens de financer leurs projets. L’autre objectif est d’octroyer des bourses aux meilleurs élèves de la province pour qu’ils puissent poursuivre leurs études dans l’excellence. «Si j’arrive à donner trois bourses et une autre personne en donne une bourse, ensemble on peut se retrouver avec une centaine de bourses pour la province», a ajouté Damien Copia.

Damien Copia entend faire du festival des retrouvailles du Nahouri un levier du développement de la province.

La cérémonie solennelle a fait place à l’ouverture officielle du festival par le Haut commissaire de la province du Nahouri, Auguste Kinda, patron de la cérémonie et le parrain de la première édition du festival sa Majesté Pô Pè, accompagné des autres chefs couturiers de la province. Les officiels se sont essayés au tir à l’arc, avant de faire place aux lutteurs pour la compétition. Plus tard dans la soirée, les prestations artistiques ont pris place sur la grande scène installée sur le site du festival à la place Neemaro. Chacha Boss, Walilaye, Mister Koffi ainsi que Kayah Bu et Kiempoke venus respectivement du Ghana et de la Côte d’Ivoire ont ténu le public en haleine pendant 4 heures d’horloge. Cette première soirée a été clôturée par un live magistral de Ismo Vitalo, qui a presté face à des fans entièrement conquis.

La grande scène a tenu toutes ses promesses pour cette première soirée.

Les activités du festival des retrouvailles du Nahouri se poursuivent jusqu’au 2 juin avec chaque soir des concours de lutte traditionnelle, de tirs à l’arc, de danses traditionnelles, de maracana. Il y aura également des prestations artistiques avec des artistes de renom sur la grande scène. Rendez vous à partir de 15 heures à la place Neemaro de Pô.

Par Wend Kouni.


Articles similaires

SOIREE DES 12 PCA: Les artistes ont séduit

Afriyelba

JEUX AFRICAINS; Le tirage au sort a tourné en faveur des Etalons

Afriyelba

Coupé Décalé : Zota créée sa troupe de danse

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR