27 February 2020

Festival garba Ouaga 2020: les prix des stands et d’entrée considérablement revus à la baisse

Partager
  • 58
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    58
    Partages

C’est du 25 février au 01er mars qu’est prévue la cinquième édition du festival garba. L’information a été portée à la connaissance des hommes de médias le 14 février à Ouagadougou par le commissariat général.

Cette édition sera différente des précédentes à bien d’égards a confié, le commissaire général du festival, Olivier Bationo. A commencer par les prix : que ce soit celui des stands d’exposition qui passera de 300 000 à 100 000 francs ou celui exigé aux festivaliers pour l’entrée qui lui passe de 500 à 200 francs. La réduction est dictée par la situation économique mais pas seulement. « La réduction a aussi été rendue possible grâce à notre partenariat avec Flag » a expliqué le commissaire général. Une réduction qui ne devrait pas influer sur l’éclat du festival puisque le directeur artistique, Cyril Yéyé a indiqué que des grands noms de la musique burkinabé sont prévus à cette édition  :il s’agit de Pamika, Mariah Bissongo, Campus ambiance, Ismo Vitalo, ATT et Awa Sissao entre autres. Le site du FESPACO a été choisi parce qu’il est un site stratégique qui, en plus, offre bien de commodités. « Non seulement le cadre est plus proche du centre-ville mais les festivaliers auront l’avantage d’être moins exposés à la poussière » explique Olivier Bamouni le commissariat général. C’est le député Bienvenue Ambroise Bationo qui est désigné comme patron de l’édition.

Précautions sécuritaires

L’édition précédente ayant été quelque peu troublée par une bousculade sur fond de folles rumeurs, les initiateurs tiennent à rassurer les festivaliers que tout a été mis en œuvre pour que le festival puisse se dérouler en toute quiétude notamment l’exigence quant aux choix de la marque des bouteilles de gaz des exposantes. Sans oublier la grande mobilisation des forces de l’ordre. Ils en veulent pour preuve le fait que le festival s’est tenue à Bobo-Dioulasso sans incidents. Seules les bouteilles ‘’Total’’ seront acceptées préviennent-ils. Du reste, à les entendre, la fausse alerte de l’édition passée est fait de personnes mal intentionnées.

Un festival à fort impact économique

Après quelques éditions, le commissariat général estime avoir de quoi être fier du festival garba qui a permis à des exposantes d’accroitre leurs chiffres d’affaires et de participer ainsi à la vie sociale et économique de leurs familles. Ce sont 32 restaurants et 10 maquis que le public aura à visiter et ce de 08 heures à 23h 30 minutes. En guise de récompense pour leur fidélité, 05 exposantes recevront des attestations.

Soumana LOURA


Partager
  • 58
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    58
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR