Recent Posts
a
18 November 2018

FESTIVAL WOMAAF ACTE III: pour célébrer les relations culturelles entre le Burkina et le Maroc

La troisième édition de la World Music And African Art Festival (WOMAAF) a ouvert ses portes ce matin au centre national des arts du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA) en présence du secrétaire général du ministère de la culture des arts et du tourisme (MCAT), Jean Paul Koudougou, et de l’ambassadeur du Maroc au Burkina Farhat Bouassa.

« Ensemble célébrons les relations culturelles entre le Burkina Faso et le Maroc » , c’est sous ce thème que les Burkinabè vivront la troisième édition du Womaaf avec des conférences débats des rencontres professionnelles, des concerts musicaux, une exposition au Cenasa etc. Le festival est libre et accessible à tous. La promotrice Elise Ditschen Coucke a indiqué que son ambition est de travailler à ce que la culture soit accessible à tout le monde sans aucune forme de contrainte. Cette année deux pays sont à l’honneur ici à Ouagadougou.

Il s’agit du Maroc et du Cameroun. Le parrain du Womaaf 2018, Farhat Bouazza ambassadeur du Maroc au Burkina a félicité la promotrice du festival pour son initiative. Il a ajouté que le Womaaf s’inscrit dans le souhait de sa majesté Mohamed VI de renforcer les relations culturelles sud-sud. Farhat Bouazza a déclaré par la suite que les Africains doivent utiliser la culture pour mieux se connaitre, afin d’amorcer sereinement leur développement. Dans son allocution le secrétaire général du MCAT, Jean Paul Koudougou représentant le premier responsable du département de la culture, président du Womaaf 2018, a d’abord souhaité la bienvenue aux pays invités d’honneur et à l’ensemble des festivaliers sur la terre du pays des Hommes intègres.

Il a indiqué que les premiers responsables de la culture Burkinabé restent disposer à soutenir le Womaaf pour l’atteinte de ses objectifs. Jean Paul koudougou a mis fin à son propos en souhaitant plein succès à l’ensemble des activités du festival. Par ailleurs il faut noter que la cérémonie d’ouverture du Womaaf a connu la participation de la reine mère du royaume de Bangoulap à l’ouest du Cameroun, et princesse du royaume mossi Juliette Kongo. Elle nous a confié que c’est un agréable plaisir pour elle d’accueillir les autres reines du Cameroun en marge du Womaaf. Elle a invité la jeunesse Africaine à se réconcilier avec son patrimoine culturel très riche et varié.

Sougrinoma Ismael GANSORE

Share With:
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR