Afriyelba
A la Une Société

LA HARPE DE L’EXCELLENCE 2016 : La rythmique peuhle à l’honneur.


C’est parti pour la 8e édition de la Harpe de l’excellence, du nom de cette compétition religieuse de louange et d’adoration de Dieu. Lancé le dimanche dernier à l’église protestante sis à la Patte d’oie, cette tribune d’échange, de partage et de savoir faire fera la part belle à la communauté peuhle, ethnie basée dans la région du Sahel du Burkina Faso.

Comme cela a été avec la rythmique Bissa l’année passée, cette année, les finalistes de la 8e édition de la Harpe de l’excellence auront à composer des chansons en rythme peuhle. Ainsi en a décidé le comité d’organisation de l’évènement. « Depuis la 7e édition, nous avons pris la décision de valoriser la musique du terroir burkinabè en prenant chaque année une rythmique d’une des ethnies. Cette année c’est sur la rythmique peuhle que les finalistes composeront leur chanson à la finale » a expliqué Paul Yelnodo, le promoteur de la manif. Et pour que les finalistes aient la parfaite maitrise de cette rythmique qui sera sans doute du « Denkê Denkê », il est prévu 2 séances de formation à leur endroit. Outre cette innovation introduite l’année dernière, Paul Yelnodo a expliqué à ses invités au lancement de la compétition que l’ensemble des participants seront formés sur l’occupation de la scène. « Nous allons les apprendre comment affronter le public pendant leur prestation au cours d’une formation qui durera deux jours » a précisé le promoteur. L’accent sera également mis pour la présente édition de la Harpe de l’excellence sur le côté spirituel. Il s’agira pour les organisateurs de donner les rudiments nécessaires aux participants afin qu’ils sachent « ceux à quoi ils font face lorsqu’ils s’engagent dans une action de louange ». Cela se fera autour du thème  » Dieu est esprit et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité ». 11 groupes d’artistes-musiciens se sont lancés à la conquête du trophée cette année. Comme les éditions précédentes, les phases éliminatoires se dérouleront dans la cour de la Radio évengélique  et Développement. La finale est prévue pour le 18 septembre prochain.

Yannick Sankara.


Articles similaires

«Faites de la musique» 2015: «L’organisation m’a couté plus de 9 millions de F CFA» Dixit Telesphore Bationo

Afriyelba

Inclusion financière au Burkina Faso : Orange Money lancent la carte Visa Orange Money

Afriyelba

Musique et Développent Durable : Le musicien instrumentiste à l’honneur aux  AMN

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR