Recent Posts
a
15 July 2018

HIP HOP 226 – CHRIST BRAVO : Le jeune rappeur qui séduit dès sa 1ere rime

Plusieurs observateurs de la scène musicale burkinabé s’accordent à dire que le Hip Hop a perdu de sa force de frappe aux pays des « Hommes intègres ». Pourtant, le rap continue à fasciner de jeunes artistes qui sont prêts à tout pour réaliser leur rêve de rap Star. Parmi ces artistes en herbe figure Zoulalè Christophe jean Eudes Somé alias Christ Bravo. Cet étudiant en deuxième année d’anglais a le flow dans le sang et la rime dans la bouche. Nous l’avons rencontré dans l’après-midi du 13 juin 2018 dans la cour du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) pour découvrir son talent et vous parler aussi de sa personnalité. Parcourons ensemble donc les œuvres, les traits physiques et moraux d’un jeune talent qui rêve d’une carrière à la Sarkodie.

« He is black he is proud », il est noir et fier de l’être. C’est le premier constat que vous pouvez faire lorsque Zoulalè Christophe Jean Eudes Somé alias Christ Bravo se présente à vous. « Christ vient de mon prénom Christophe et Bravo parce que dès mon enfance mes parents me disaient tout le temps bravo lorsque je finissais de chanter » raconte-t-il. Ce jeune homme respire la fierté dans sa peau noire cirée qui laisse admirer des favoris soigneuement coiffée. Natif de la commune rurale de  Niego dans la province du Ioba, Christ Bravo est capté par la musique dès sa tendre enfance. Tout petit, se rappelle-t-il, son père, certains soirs, faisait des mélodies en battant, à l’aide d’un morceau de bois sa chaise. A cette époque Christ prenait plaisir à écouter le son produit et plus tard, à y joindre sa voix. Ce duo original entre lui et son père ne manquait pas de faire danser ses sœurs autour de la table familiale.

Depuis, la graine musicale a été planté dans le cœur de notre artiste. Ainsi, c’est à partir de 2013 qu’il décide de faire de la musique son métier en commençant à composer ses propres chansons. Aujourd’hui, Christ Bravo fait dans le hip hop version Ghanéenne avec sa langue maternelle qui est le Dagara. D’ailleurs, à ecouter « powfar », la mauvaise femme en dagara, une de ses chansons, l’on a l’impression d’entendre le célèbre rappeur Ghanéen Sarkodie chanter. Cette situation ne relève surement pas du hasard puisqu’il nous a expliqué  qu’il est beaucoup influencé par la musique Ghanéenne notamment, celui de l’artiste Sarkodie. Une influence qui se justifie, entre autres, par la proximité de son lieu de naissance avec le Ghana.

                                   Toujours inspiré, mais les moyens sont limités

En effet, Niego est situé à 5 km du pays de Kwamé N’Kruma. Et, malgré la précarité de ses  moyens, notre jeune étudiant et artiste a réussi a enregistré deux autres titres en plus de Powfar. Il s’agit de Wapassi, qui décrit de façon satirique les réalités d’un célèbre quartier populaire de Ouagadougou et Wayiyé qui invite les jeunes à se battre pour se réaliser dans la vie. Vous parlez d’inspiration, Christ Bravo en a à revendre. Surprenez le à un coin de rue et demander un freestyle, vous serez agréablement surpris par la qualité du rendu, tout comme vous l’êtes la première fois que vous « kiffez » un de ses trois morceaux déjà enregistrés. Et ce n’est pas tout. Parlant de son répertoire, il faut aussi compter avec ses deux autres tubes que sont « ennemi » et ma « patrie ».

Mais loin de se vanter et de dormir sur ses lauriers Christ c’est qu’il a encore du chemin à parcourir. Il dit rechercher actuellement une personne qui s’y connait dans la musique pour lui donner des conseils bien avisés et le faire connaitre dans le monde de la musique. Il n’a pas omis aussi de solliciter un accompagnement financier de la part de quiconque voudrait le soutenir. Un soutien qui le permettra d’enregistrer un album en bonne et due forme comme le font les professionnels. Le natif de Niego est capable de chanter en Français en Anglais en Dagara et en Ashanti. Il ne manque pas d’affirmer que la différence entre son rap et celui de ses collègues réside dans la facilité que l’on a à reconnaïtre ses beats. « Mon rap n’est pas tendu il se laisse danser », ajoute-t-il.

En attendant le jackpot, Christ Bravo poursuit sa promo « oklm »

Ici au Burkina Faso Zoulalè est fasciné par le rap de Duden’j et la musique de Yoni. Il ambitionne un jour d’effectuer de grandes tournées comme son idole Sarkodie afin de venir en aide à des jeunes qui rêvent de musique comme lui. Humble et très pacifiste notre rappeur préfère se faire du tort plutôt que de blesser son semblable.

Depuis la sortie de ses trois premières chansons, ( Wapassi, Powfar et Wayiyé) « Sarkodie junior » a choisi de se faire connaitre auprès des scolaires en participant jusqu’à  présent à 7 scènes de nuit culturelle de quelques établissements secondaires de la ville de Ouagadougou. Christ Bravo a presté également à la nuit des bacheliers en 2016 à Reemdoogo. En attendant de réunir les moyens nécessaires pour l’enregistrement d’un album complet, l’enfant prodige de Niego ne dort pas sur ces lauriers et prie Yahwé pour qu’il le valide.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

 
Share With:
Rate This Article
Comments
  • Courage on retrouve tes tubes comment??

    Juil 8, 2018

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR