Afriyelba
A la Une Musique Société

La première étape de la caravane de sensibilisation et de plaidoyer pour l’éducation inclusive et le respect du calendrier vaccinal se tiendra du 22 au 27 mai à Ouagadougou.


La caravane de sensibilisation et de plaidoyer pour l’éducation inclusive et le respect du calendrier vaccinal des enfants a été lancée ce vendredi 19 mai à Ouagadougou. Initié par l’association Claire vision, cette caravane vise à éviter que des enfants contractent des maladies invalidantes faute de vaccins et aussi à permettre aux enfants vivant avec un handicap à avoir une éducation comme tous les enfants. La première étape de la caravane se tiendra du 22 au 27 mai 2023 dans l’arrondissement 4 de la capitale burkinabè.

Le comité d’organisation de la caravane fae à la presse.

Ils sont nombreux ces enfants qui ont contracté des maladies invalidantes par ignorance ou négligence des parents qui ne leur ont pas administré les vaccins recommandés en temps opportun. Marie Claire Akouandambou et son association  »Claire vision » ont décidé de combattre ces mauvaises pratiques de nature à voler les aptitudes physiques de certaines personnes. La promotrice de la caravane nous donne le but de l’évènement. « Nous voulons amener les parents, les enfants et toutes les couches de la société à respecter le calendrier vaccinal afin d’éviter les maladies invalidantes tel la poliomyélite, la surdité et beaucoup d’autres maladies. C’est aussi un cadre de plaidoyer pour promouvoir l’éducation inclusive. Il nous arrive de voir que des enfants à cause de leur situation de handicap ne vont pas à l’école alors que tout enfant a droit à l’éducation» a-t-elle confié.

Le début effectif de la caravane c’est le mardi 23 mai dans l’arrondissement 4 de Ouagadougou. Cette première étape va concerner les écoles Somgandé C, Sambin barrage A et Tanghin secteur 23 A. Les étapes suivantes se poursuivront après les examens et concours. Selon la promotrice la caravane ira au delà des écoles et de la ville de Ouagadougou au fil du temps. «La caravane ne consiste pas à passer uniquement dans les écoles. Nous irons également dans les marchés, les centres de santé et partout où il y’a des rassemblements. S’il le faut nous ferons du porte à porte parce que nous pensons que le message que nous avons à passer est très important» a-t-elle confié.

Reine Akouandambou, promotrice de la caravane.

Les artistes Sam Sinaï, Moving Turbo, Keyt et Papa Webo proposeront des prestations durant la caravane. Le choix porté sur ces artistes vivant avec un handicap n’est pas fortuit. C’est selon les organisateurs une façon de montrer aux parents les conséquences du non respect du carnet vaccinal mais pas seulement. « Nous allons nous présenter devant les gens pour chanter et les égayer et faire voir qu’au delà du handicap nous avons envie de vivre. Nous voulons aussi dire que nous pouvons éviter que dans la génération future des enfants vivent la même chose que nous» a laissé entendre Reine Akouandambou.

A ce jour, le Club 0,7% Für Entwicklung est le seul partenaire de l’évènement. Les organisateurs espèrent un plus grand engouement autour du projet pour en faire un succès éclatant afin d’atteindre son noble objectif qui est 00 enfant atteint de maladies paralysantes.

Par Wend Kouni


Articles similaires

Burkinabè de sang, le T-shirt à avoir absolument pour….

Afriyelba

Floby fête son anniversaire ce samedi

Afriyelba

Mondial 2018 : Black M en featuring avec Youssou Ndour pour les Lions de la Téranga

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR