Afriyelba
A la Une Musique Société

Le festival handi talent récolte plus de 200.000 francs CFA pour soutenir l’effort de guerre.


Handi talent est un évènement socio culturel qui met en exergue le talent et le leadership des personnes en situation de handicap. Il est a sa neuvième édition et se tient du 30 mars au 2 avril à Pô, chef lieu de la province du Nahouri dans la région du centre sud. Actualité nationale oblige, la situation sécuritaire s’est invité à la manifestation cette année. Le thème est  » Effort de guerre et contribution des personnes en situation de handicap>>. Une collecte de fonds a été effectuée dans la soirée du vendredi 31 lors d’une soirée gala pour soutenir les premiers acteurs de la lutte contre le terrorisme. La somme de 210000 a été réunies.

Reine Akouandambou, fondatrice du festival handi talent.

Tenir cette édition en dépit de la crise sécuritaire que vit le Burkina. Selon Marie Claire Akouandambou, présidente de l’association Claire vision, organisation Handi talent cette année est un signe de résilience.<< Cette édition devait être reportée ou annulée mais nous avons tenu à le réaliser en répondant à l’appel du président qui dit que toute personne doit contribuer à l’effort de guerre. Et nous personnes vivant avec un handicap voulons prouvons que nous sommes des acteurs de développement et des personnes qui attendent l’assistanat>> a-t-elle confié. La soirée de gala de collecte a réuni à l’espace Commando Woro les plus hautes autorités de la province du Nahouri.

Auguste Kinda, Haut-commissaire de la province du Nahouri.

Le haut commissaire de la province Auguste Kinda est satisfait de l’initiative de l’association Claire vision. << L’appel lancé par le président du Faso a été entendu par les personnes vivant avec un handicap et je voudrais saluer la promotrice pour cette belle initiative. Nous invitons les populations à soutenir la Reine Akouandambou>> a-t-il déclaré. Les fonds collectés s’élèvent à 210000 francs CFA. Des autorités au plus jeunes, tous les invités à la soirée ont mis la main dans la poche, preuve que chacun en fonction de ses moyens peut apporter sa contribution à l’effort de guerre. Selon la Reine Akouandambou, l’objectif de l’initiative est atteint.<< C’était une soirée symbolique qui n’avait pas pour objectif de réunir beaucoup de monde ou beaucoup d’argent, c’est le geste qui compte. C’est un geste d’amour qui doit venir du cœur et ce soir les gens l’ont prouvé et nous remercions tout ce qui ont répondu à l’appel>> a laissé entendre la fondatrice du festival.

La marraine artistique Amity Meria lors de sa prestation.

La soirée a également été marqué par des prestations artistiques. Des artistes vivant avec un handicap se sont succédés sur scène au grand bonheur des invités. Sam Sinaï, Jackson, Keyt, Moving Turbo, J-Lumière, O.H. de Kalif et la Reine Akouandambou ont tenu le public en haleine. La vague de prestation a été clôturée par la diva Amity Meria, marraine artistique de l’évènement. Les activités de la neuvième édition de handi talent se poursuivent jusqu’au dimanche 2 avril 2023. La samedi 1er avril un cross populaire et un match de football ont réuni les FDS et les civils. Un panel a également été animée sur le thème du festival. Dans la soirée du samedi, un podium sera érigé pour le grand concert du festival.

Les activités prendront fin le dimanche 2 avril à la suite d’un repas communautaire avec les enfants démunis du village de Kampala.

Par Wend Kouni

 


Articles similaires

Côte d’ivoire : « KONG arrive », mais quand ? Le boss de la Yorogang s’explique.

Afriyelba

Burkina Faso: Miss Universités: Voici l’histoire de Aida Ouédraogo et de sa culotte noire

Afriyelba

Info FM, OL : ça se bouscule pour Bertrand Traoré

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR