Afriyelba
A la Une Mode

MOD’AFRIK: Koro DK, la promotrice, au bilan.


Le 2 décembre dernier au centre aéré de ma BCEAO s’est tenue la 4e édition de Mod’Afrik sous le thème « SIDA et fistules ». Dans les lignes qui suivent, Koro DK, la promotrice de l’évènement que nous avons rencontré ce samedi,  fait le bilan de l’édition et tire des leçons pour les années à venir.

Afriyelba: Quel bilan faites-vous de la 4e édition de Mod’Afrik qui s’est tenue le 2 décembre dernier??

Koro Dk: Permettez moi, avant de répondre à vos questions de remercier tous ceux grâce à qui, nous avons pu relever le défi de l’organisation de la présente édition de Mod’Afrik. Elles sont nombreuses ces personnes aussi bien physiques que morales qui nous ont prêtées mains fortes et je tiens à être reconnaissante envers elles. Parlant de bilan de la 4e édition, je dirai qu’il est positif du moment où nous avons pu la tenir. Nos objectifs de récolte de fonds pour venir en aide aux personnes vivant avec le VIH-SIDA et aux femmes atteintes de fistules obstétricales n’ont pas été à la hauteur de nos attentes mais nous nous réjouissons de la bonne tenue de l’évènement après le rendez-vous manqué de 2014 dû à l’insurrection.

Combien avez vous pu mobiliser au cours de la soirée?

Nous avons eu 3 millions de F CFA. Je ne dis pas que la somme est petite, mais comparez aux éditions précédentes où nous avons pu récolter plus de 5 millions, je dirai que cette somme est en deçà de nos attentes. Mais comme je l’ai dit, l’essentiel c’est d’avoir pu tenir la soirée. Je profite de votre micro pour remercier tous ceux et toutes celles qui ont mis la main dans la poche pour contribuer à cette œuvre humanitaire.

Que ferez-vous de ces 3 millions?

Nous allons remettre la somme en présence des médias au secrétariat permanent de lutte contre le SIDA et les IST dans les jours qui viennent. Le secrétariat se chargera donc de la distribuer aux associations de lutte contre le SIDA et d’aide aux femmes victimes de fistules obstétricales.

Et au niveau du défilé?

Du côté du défilé, les objectifs ont été largement atteints. Nous avons eu 24 stylistes venus de toute l’Afrique contre 15 l’édition dernière, les invités ont répondu présents, la soirée s’est très bien passée donc à ce niveau, je suis très comblée.

En plus de la soirée de défilé du 2 décembre, il y avait une autre de sensibilisation le 3 décembre qui a été annulée à la dernière minute. Peut-on savoir pourquoi?

Effectivement, nous avions prévu une soirée de sensibilisation sur le SIDA le 3 décembre. C’est une soirée qui a été voulue par le SP/CNLS en collaboration avec l’association Mod’Afrik. Je tiens à préciser qu’elle a été reportée et non annulée. Le report est du au manque de communication autour de l’évènement. Nous avons mis l’accent sur le défilé du 2 décembre si fait que le 3 nous n’avons pas eu assez de monde. Nous avons donc décidé de reporter la soirée de sensibilisation pour une date ultérieure qui vous sera communiquée. Pour terminer, je voudrais réitérer mes remerciements aux donateurs de la soirée du 2 décembre, à nos partenaires et sponsors et à tous ceux et celles qui, d’une manière ou d’une autre, ont contribué à la réussite de la soirée. Rendez-vous est pris en 2018 pour la 5e édition.

Propos recueillis par Yannick SANKARA

 


Articles similaires

UNIVERSITICC 2014: Trois ateliers au programme

Afriyelba

Tour du Faso 2018: Mathias Sorgho et les 12 secondes de la résistance

Afriyelba

OUAGA FASHION WEEK 2019 : Les jeunes créateurs ont fait leur show

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR