Afriyelba
A la Une Musique

MUSIQUE : Donsharp rappelle au public d’où il vient


Le parolier des temps modernes Seydou Batoro dit Donsharp De Batoro s’est joint à sa protégée Daisy Bofola pour présenter son nouvel album de 12 titres aux journalistes. C’était le vendredi 16 février 2018 au Centre National des Arts du spectacle et de l’Audiovisuel (CENASA), dans une ambiance aux allures de concert.

« Je viens de là ». C’est le titre de la nouvelle trouvaille du concepteur du label TPM (Terre de la prochaine immigration). Ce nouvel album de 12 titres est le quatrième du Boss de Afrika Production. Dans ce joyau l’artiste fait voyager les mélomanes dans un slam posé, teinté de rythmiques Tradi-moderne et Afrotrape. Donsharp de Batoro  invite  ses fans à réfléchir sur la problématique de l’ingratitude, des enfants de la rue, des attaques terroristes à travers les titres « Zanziga » (éloigne toi en mooré), « la voix de la rue », et « Colombe ».

L’artiste répondant aux questions des journalistes

Il interpelle également les amateurs de boissons frelatés à travers la chanson « Cassapreco ». Le titre de l’album est également le titre iconographique de l’œuvre. Il se veut être un repère pour permettre au monde en général et l’Afrique en particulier de mieux s’orienter dans le futur, a en croire Donsharp. Dans l’opus on retrouve aussi une comédie musicale baptisé « Kdo », qui montre tout simplement que tous les cadeaux ne sont pas cadeaux.

Donsharp offert une prestation au public

L’album est chanté en Français en Mooré et en gourounsi. D’une manière générale, l’artiste invite  les uns et les autres à revenir à la source, pour mieux se projeter dans l’avenir.  Les clips-vidéos des titres « Kdo » et « Je viens de la » sont déjà disponibles. A la fin de la dédicace, Donsharp a offert au public une prestation avec deux tubes du nouvel album. Pour finir Seydou Batoro a invité les Burkinabé à soutenir d’avantages leurs artistes, pour que le pays des hommes intègres puisse imposer aussi sa culture à l’international.

Sougrinoma Ismaël GANSORE


Articles similaires

Island africa talent: L’ivoirienne, la déception du 3e prime

Afriyelba

Après Bobo et Dédougou Fitini Show débarque à Ouaga

Afriyelba

Irak : trois djihadistes de Daesh tués par des sangliers

Afriyelba

Leave a Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR