29 October 2020

OUISTITI D’OR 2019 : LaJaguar sacré meilleur espoir de l’humour en 2018

Partager
  • 208
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    208
    Partages

Les lampions se sont éteints sur la 9e édition des Ouistiti d’or. C’était le 5 janvier 2019, au Ciné Burkina lors d’une soirée riche en couleurs et au cours de laquelle, le public qui ne s’est pas fait prier  pour participer à l’évènement, a eu droit à des prestations d’humoristes de renoms du Burkina, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Mali et du Niger. Les mérites des humoristes qui se sont distingués par leur prestance et leur performance, en 2018, ont également été reconnus lors de cette nuit.

Moussa petit sergent, Djo Le rapide et El presidenté ont été les trois humoristes burkinabè en lice pour le Ouistiti d’or 2019. Tous les trois, il faut le dire, ont brillé, au cours de l’année écoulée, par leurs prestances lors de leurs « One man show ». Parmi eux, c’est le premier cité, Moussa petit sergent qui a réalisé la meilleure performance avec son spectacle « Moussa rit du monde », organisé dans la cour du SIAO en octobre dernier. Toute chose qui lui a valu de remporter le Ouistiti d’or 2019 dédié aux Forces de défense et de sécurité (FDS). Il a donc reçu un trophée et les félicitations de plusieurs humoristes du Burkina et de la sous-région mobilisés pour la circonstance.

Le promoteur du Ouistiti d’or Salif Sanfo et …..

Outre le Ouistiti d’or 2019, plusieurs autres trophées ont été décernés à des humoristes dans diverses catégories. Le prix génération 2000 du meilleur humoriste émergent a été décerné au duo, « Les homo toqués ». La Jaguar, lui, a été désigné Meilleur espoir. Les prix des meilleurs imitateurs burkinabè et de la meilleure humoriste féminine sont revenus respectivement à EL présidenté et à Philo. Au niveau sous-régional, c’est le béninois Elifaz qui a été révélé meilleur espoir de l’Afrique de l’Ouest. Le meilleur imitateur de l’Afrique de l’Ouest a été sans conteste Mala Adamo de la Côte d’Ivoire.

…. et les festivaliers ont chanté en chœur l’hymne nationale du Burkina pour soutenir les FDS

Le comité d’organisation des Oustiti n’a pas aussi manqué de rendre hommage à tous ces acteurs qui travaillent pour le rayonnement de l’humour en Afrique. Au nombre de ceux qui ont reçu des trophées d’honneur, on compte Joyeux Noêl, décédé au cours de l’année 2018, le Nigérien Djongri Lompo, le Malien « Yoro le Djihadiste » et l’Ivoirien Adama Dahico qui fêtera bientôt ses trente ans de carrière. Un trophée d’hommage a été décerné aux FDS. Faut-il le rappeler, cette 9e édition du Festival Bon nané Ouistiti d’or a été placée sous le thème : « Jeunesse citoyenne, soutien aux Forces de défense et de sécurité et solidarité envers les familles des victimes ». En raison de l’insécurité, le promoteur des Ouistiti, Salif Sanfo, n’a pas manqué de rappeler aux uns et aux autres d’avoir toujours la tête haute et de ne pas courber l’échine face au terrorisme.

L’humoriste LaJagaur a été élu meilleur espoir de l’humour burkinabè

La solidarité, selon lui, doit être de mise. Et c’est pour témoigner de cela qu’à l’ouverture de la nuit des Ouisititi il a invité le public à se mettre débout et se tenir la main. Comme un seul Homme, tous ont chanté en chœur l’hymne de la victoire, le Ditanyè et applaudi les FDS pendant une minute. Rendez-vous est pris l’année prochaine pour la 10e édition.

A la fin de la soirée les humoristes ont posé en famille pour la postérité

Adama SIGUE


Partager
  • 208
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    208
    Partages
No Comments

Leave A Comment

Afriyelba

GRATUIT
VOIR